Avis

Éon Hadéen (L’Enfant de la Terre -3-) — Marcus R. Favero

Couverture et présentation :

Je lance un appel à l’humanité et à toutes les créatures de la Terre.
Bientôt notre destin sera scellé.
Hadéon est sur le point de tout faire basculer.
Nous n’avons plus le droit de croire que tout va s’arranger.
Nous n’avons plus le droit de croire que nous ne pouvons rien y changer.
Réveillez-vous citoyens de la Terre.
Unissons nos forces.
Ensemble, nous pouvons y arriver.
A quoi ça sert que la Terre soit belle s’il n’y a plus personne pour la regarder ?
Nous n’avons qu’une seule planète…
Il est de notre devoir de tout faire pour la protéger.
Levons nos poings.
Formons les rangs.
Combattons ensemble pour voir le soleil se lever.
Rejoignez-moi.
Je m’appelle Thomas Andreas et je suis…
L’enfant de la Terre.

Éditeur : Fav Editions
Papier : 18€
Sortie : mai 2021


Avis :

Marcus R. Favero vient enfin de sortir le troisième tome de sa trilogie. Il était très attendu. Si j’ai tardé à écrire ces lignes, j’ai mis beaucoup moins de temps pour me ruer sur Eon Hadéen. J’ai tout de même relu les deux premiers tomes : Le soulèvement des Titans et La quête des éléments. Mon avis ne dévoile rien de compromettant donc vous pouvez y jeter un œil même sans avoir lu les précédents.

L’auteur possède une plume qui permet au lecteur de s’imprégner des décors grâce à de belles descriptions et d’imaginer sans mal les diverses créatures qui peuplent le roman. Ce rendu visuel s’intègre parfaitement à l’aventure et ne crée aucune baisse de rythme. Pour ma part, c’est toujours difficile de suivre des descriptions trop longues ou trop poétiques mais ici, ça passe sans problème.

Ce tome se centralise sur la grande bataille qui attend nos jeunes humains et leurs compagnons d’infortune. Ainsi, une bonne partie du texte traitera des entraînements et d’éventuelles découvertes qui pourraient permettre de sauver la planète.

On rencontre des êtres qui n’ont rien d’humain en apparence mais qui ont un cœur énorme. En parallèle, les monstres créés par Hadéon continuent de pulluler… Ceux qui veulent faire le bien doivent redoubler de créativité pour repousser l’armée du mal. Il y a des victoires, des échecs, des pertes inconcevables mais toujours cet espoir que tous gardent au fond d’eux et qui leur permet de conserver force et courage dans cette rude épreuve.

Quant à Thomas, L’enfant de la Terre, il navigue toujours en eaux troubles tout en essayant de comprendre ce qu’il a de différent et d’apprivoiser les pouvoirs qui dorment en lui.

Ce troisième tome conclut brillamment l’histoire avec des aventures épiques, de belles amitiés tout en n’oubliant pas l’objectif principal qui est de venir en aide à L’Esprit de la Terre et de tout mettre en œuvre pour sauvegarder la planète. Comme dit dans mes avis précédents, ce roman sensibilise à la cause environnementale, un sujet préoccupant et d’actualité.

Note : 20/20. Coup de cœur pour la série complète.


Extrait :

Les êtres humains et les animaux sont pareils. Chacun éprouve de vrais sentiments, il ne faut jamais l’oublier.

2 commentaires sur “Éon Hadéen (L’Enfant de la Terre -3-) — Marcus R. Favero

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s