Avis·manga

[Manga] Good Morning, Little Briar-Rose -l’intégrale- – Megumi Morino

Couverture et présentation :

Dernière nouveauté shôjo de l’année 2017 des Éditions Akata, Good Morning Little Briar-Rose s’imposera très vite comme un incontournable. Encensée par tous les professionnels du Japon, dont l’auteure d’A Silent Voice, cette série aussi douce que mélancolique va surprendre et toucher un public mixte, autant grâce à ses dessins uniques que son ambiance, mais aussi son mélange de genres. Une future référence, à n’en pas douter !

Parce qu’il souhaite prouver à son père qu’il pourra arrêter ses études à la sortie du lycée, le jeune Tetsu a commencé à travailler comme employé de maison pour la prestigieuse famille Karasawa. à la demeure surnommée  » la maison au sommet de la colline « , le lycéen se doit de respecter une seule règle : ne pas surtout pas s’approcher de la petite annexe du jardin, dans laquelle réside cloîtrée la jeune fille malade de la famille Karasawa. Pourtant, un jour, son regard croisera celui de la mystérieuse Shizu. Aussitôt attiré par son sourire empli de tristesse, Tetsu se permet alors de braver l’interdit… Il ne s’imagine pas encore les nombreux secrets qui entourent la jeune fille. Qui est-elle vraiment ?

Éditeur : Akata
Papier : à partir de 6€95
Numérique : 4€49
Pages : 188
Sortie : octobre 2017


Avis :

Bonjour à vous, ce n’est pas la première fois mais c’est un exercice que je trouve délicat, mais je voulais vous présenter cette série en six volumes toute mignonne. Retrouvez les couvertures des autres tomes à la fin de l’article. (Je vous spoile légèrement à un endroit : j’ai choisi une police plus petite et d’une autre couleur. Ne lisez pas ce passage si vous pensez être gêné par cela.)

Le premier tome m’a été envoyé dans La Kube du mois. Je ne regrette pas d’avoir demandé ce changement dans mon abonnement. A voir, si le mois prochain, la personne chargée du choix tapera aussi juste.

J’ai donc ouvert ce manga en me demandant si j’allais accrocher. Le premier tome fraichement terminé, je me suis ruée sur internet pour commander les autres. Donc, on peut le dire, c’était une magnifique découverte.

Nous découvrons Tetsu, jeune lycéen bien décidé à entrer dans la vie active dès que possible. Ses motivations sont rapidement mises au grand jour pour nous lecteurs mais pas pour l’entourage familial de Tetsu. Il a obtenu un travail chez des gens de la « haute », il sait que s’il veut conserver ce job, il ne devra commettre aucun impair. Mais c’est sans compter sa curiosité vis-à-vis de la jeune fille de ses patrons (que les autres employés du domaine n’ont jamais vu) qui soudain lui apparaît et va le pousser à cumuler les gaffes.

Il est difficile de définir la fameuse Shizu, elle-même étant incapable de dire clairement qui elle est. Tetsu fait une découverte si choquante qu’il en prend ses jambes à son cou. Cependant, il est peureux et le reconnaît très simplement dès les premières pages. Son attitude, qu’on pourrait condamner, devient tout de suite plus compréhensible grâce à l’empathie qu’on pourrait ressentir envers Shizu ou Tetsu. Ce duo démarre assez mal mais c’est pour mieux se confronter par la suite.

L’entourage des jeunes gens est éclectique mais très important, qu’on place les divers personnages dans des cases « gentils/ »méchants » ou non. La famille, l’amitié, l’amour sont des sujets qui sont au cœur de ce manga. Cela ne s’arrête pas à ça. Megumi Morino nous invite aussi à nous questionner sur l’acceptation de la différence et de soi, sur la maladie ou encore le deuil. Et cela, dans une histoire avec une légère touche fantastique qui plaira aux amateurs du genre.

On peut aussi noter l’importance du courage et de la détermination qui anime Tetsu en particulier. Il a fait des choix, pas toujours bons pour lui mais qu’il essaie d’assumer pour accomplir ce qu’il croit juste.

En bref, une série à découvrir pour les amateurs de romance et de jolies planches, avec des thèmes intéressants et bien abordés par rapport au format de l’histoire.

/!\ SPOILER /!\

Tetsu va se poser une question sur Shizu, question qui reviendra régulièrement, celle de savoir si Shizu souffre d’un dédoublement de personnalité. Mais les choses ne sont pas claires malgré l’affirmation de Shizu : elle n’est pas malade. Que cache-t-elle ? Que cachent ses parents en ne voulant pas l’exposer au public ? Bon nombre de pages vont s’orienter autour de ce mystère. Finalement, cela suivra jusqu’au bout afin de permettre à chacun de comprendre la situation mais aussi pour que certaines relations s’améliorent.

Note : 18/20.

Extrait :

Les couvertures :

7 commentaires sur “[Manga] Good Morning, Little Briar-Rose -l’intégrale- – Megumi Morino

    1. Je ne crois pas pour l’anime. J’ai regardé vite fait sur internet. Ça serait un film sympa. Vu qu’il n’y a que 6 tomes, je pense que ça ne tiendrait pas en beaucoup d’épisodes. En tout cas, j’ai fait une belle découverte. 😊

      Aimé par 1 personne

  1. Coucou ^^ Je n’ai pas encore lu cette série mais elle m’intrigue et ton avis me donne encore plus envie de m’y mettre.
    Par contre, je connais l’autrice que j’apprécie beaucoup dans sa toute dernière série À tes côtés. Son style de dessin me plaît, tout comme la façon qu’elle a de raconter ses histoires.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s