Avis

Mon petit chat — Cindy Costes

Couverture et présentation :

167194662_3830106447102685_5816882500522260745_n

Léo, malade depuis sa tendre enfance, entre difficilement dans l’adolescence. Le mal-être devient familial.
Chacun traverse cette période mouvementée du mieux qu’il peut quand un mystérieux félin adopte la
maisonnée.
Le poids des larmes et de la colère s’allège alors sensiblement. C’en est presque… magique ?

Ode à la vie, ce roman choral vous entraînera dans un tourbillon d’émotions.

Éditeur : auto-édition
Numérique : 4€99
Papier : 15€
Pages : 224
Sortie : décembre 2020

Avis :

Quel beau roman familial !

Nous découvrons une famille plutôt commune en apparence, deux parents, Sandra et Antoine, deux enfants, Léo et Alexandre. Depuis quelque temps, il semble qu’ils gèrent mal la maladie de Léo. Outre les accès de colère de Léo, il faut se confronter à tous les problèmes extérieurs mais aussi aux conséquences sur le mental de chacun.

La famille se désagrège lentement mais sûrement. Sandra n’a pas vu sa meilleure amie depuis longtemps. Antoine travaille beaucoup trop. Alexandre est un adolescent en quête d’exister. Et Léo, nous l’observons au travers de nombreux regards.

L’absence de la voix de Léo dans ce roman est un choix risqué mais qui permet de prendre une distance et de rendre l’ensemble plus léger malgré son côté dramatique.

N’oublions pas le chat, très important, qui vient apporter à cette famille un renouveau bien mérité. Je vous laisse découvrir comment tout cela se déroule.

La touche fantastique de cette histoire est si bien fondue dans le décor qu’on peut difficilement mettre en cause le côté réaliste de ce que cette famille vit au quotidien.

La plume de Cindy Costes est agréable, avec quelques moments poétiques bien placés. Ce qui fait de Mon petit chat un roman plein d’émotions. A découvrir pour profiter pleinement de la tempête, du beau temps après la pluie mais aussi de beaux moments de bienveillance.

Note : 19/20.


Extrait :

Chaque mot, chaque phrase me fait l’effet d’un coup de massue.Si je n’ai pas vu ma famille ces derniers temps, ce n’était ni la faute au hasard, ni à une vie trépidante. Non, c’était qu’elle était en train de se disloquer, discrètement, sans faire de bruit.

8 commentaires sur “Mon petit chat — Cindy Costes

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s