Avis

Lectures de la semaine #7

Bonjour à vous, j’espère que vous allez bien. J’ai beaucoup lu la semaine passée. Mes retours sont rapides malgré tout. J’ai quelques articles à préparer encore. 😉

Durant la semaine du 22 au 28 mars, j’ai lu 25 livres, soit 16 mangas et 9 romans.

 

  • Naruto – 26 à 30- — Masashi Kishimoto : 18/20. Les tomes 26 et 27 signent la fin de Naruto pour basculer sur la partie Shippuden. On a donc droit à un combat chargé de souvenirs et de réflexions, ainsi qu’un bonus concernant les débuts de Kakashi. L’Akatsuki fait son grand retour et commence par s’en prendre au démon à une queue. Gaara est donc la cible. Les ninjas de Konoha sont rapidement missionnés pour venir en aide à Suna. On a une Sakura en proie au doute qui parvient à dominer ses premières peurs et qui prouve toute son avancée. C’est l’occasion de mettre l’équipe Gai en avant. Quant à Naruto, il reste fidèle à lui-même, téméraire qui ne prend pas le temps d’analyser. Heureusement, Kakashi est là pour veiller au grain.
  • Les carnets de l’apothicaire -1 à 2- — Itsuki Nanao & Nekokurage : 18/20. Quelle magnifique découverte ! Les couvertures sont sublimes. On découvre une jeune servante qui a été kidnappée puis revendue. Elle a travaillé un temps chez un apothicaire, ce qui lui vaut de mettre ses connaissances aux services de la cour où il se passe de drôles de choses : les bébés de l’empereur meurent.
  • The killer inside – 1 à 2 – — Hajime Inoryu & Shota Ito : 18/20. Les deux premiers tomes offrent une belle entrée en matière. Le fils d’un tueur en série qui se demande s’il est lui-même capable et coupable de crimes qui ressemblent à s’ y méprendre à ceux perpétués par son père. Sa mémoire défaillante n’aide en rien… Et la mystérieuse jeune fille qui le poursuit n’est peut-être pas là pour le soutenir. Choix de lecture bien aidé par l’article du Tempo des livres.
  • Le bateau de Thésée -1 à 3- — Toshiya Higashimoto : 18/20. Un homme, nouvellement papa, se demande comment blanchir le nom de son père, accusé d’avoir empoisonné et tué enfants et personnel de l’école du village où il officiait comme flic. Désireux d’y voir plus clair, il se rend sur les lieux du drame où il se retrouve transporté en 1989, année où se sont produit de nombreux crimes. C’est le début des ennuis. Peut-on réellement toucher au passé pour espérer modifier le futur sans commettre de fautes plus graves encore ? Impossible encore d’y répondre mais c’est prometteur pour la suite. Découvrez l’avis de L’apprenti Otaku ici, qui m’a convaincu de me lancer à mon tour.
  • Deadlock – 3&4- — Saki Aida & Yuh Takashina : 16/20. Une suite intéressante concernant notre ancien flic prisonnier et accusé de meurtre. Les événements s’enchaînent mais j’ai clairement pas aimé la fin qui nous laisse en plan…
  • Remnant -3- — Hana Hasumi : 16/20. Un tome qui vient compléter les précédents mais qui me laisse complètement sur ma faim. Du coup, je n’en parle pas plus.
  • The monster exposed -1- — Ogeretsu Tanaka : 15/20. Il est toujours question de violence conjugale en trame de fond mais ici, c’est surtout une relation à distance qui va être mise en avant. J’attends la suite pour m’exprimer un peu plus sur cette histoire.
  • Les chats ne rient pas — Mukai Kosuke : 17/20. Âmes sensibles, s’abstenir ! L’ambiance n’est pas à la rigolade. Nous découvrons un scénariste, rappelé par son ex Renko (elle-même réalisatrice) parce que le chat qu’ils avaient adopté est en fin de vie. Chez son ex, il retrouve Son, leur chat, mais il y découvre aussi le mari de Renko. Ce roman fait le point sur le couple qu’ils ont formé, ce que Son a pu apporter à chacun. C’est en quelque sorte un point final ou plutôt l’occasion de repartir dans la vie.
  • Zana — Sonia Perez : 13/20. Découvert grâce à Angélique (n’hésitez pas à aller voir son article ici), j’avais hâte de découvrir cette histoire. Je renonce à rédiger un avis à part principalement parce que j’ai trouvé que tout y allait trop vite. Zana est tireur d’élite au RAID. Elle se sait particulière sans jamais trop avoir poussé ses recherches sur ses origines Géorgiennes. Mue par son instinct après avoir vu un reportage sur une femme qui pourrait être son ancêtre, elle décide de faire un test ADN. C’est le début d’une course de France à la Géorgie. L’ambiance à suspense de ce roman avait tout pour me plaire. Cependant, tout s’enchaîne très vite, trop pour moi. On a à peine le temps d’apprécier un lieu, qu’on est déjà ailleurs. Zana est pressée, la situation est critique mais cette rapidité d’exécution dans les actions rend le scénario moins crédible. On est dans un registre de science fiction qui saura sûrement plaire aux amateurs du genre.
  • Les plus belles choses vivent à l’intérieur — Céline Fuentès : 20/20. Un roman de développement personnel qui sonne juste. De l’émotion, des passages intéressants avec des péripéties inattendues. A découvrir sans hésiter.
  • Sea, sex & you — Stuart Evans : 17/20. Surprenant ! Avec sa couverture torse poil et son titre laissant penser qu’on a droit à une histoire légère, ce roman est une bonne surprise. Une intrigue mêlant passé et art qui m’a plu au point de le lire d’une traite. La romance est basique mais mignonne.
  • Vous faites quoi pour Noël ? — Carène Ponte : 18/20. Carène Ponte est une autrice que j’ai eu la chance de rencontrer sur un salon. Je n’ai lu qu’un seul livre d’elle en dehors de celui-ci mais c’était du jeunesse avec un ton bien plus dramatique puisque ça parlait de harcèlement scolaire. Ici, point de tout ça. On se marre bien avec Pauline et le gardien de son immeuble qui vont partager un Noël familial hilarant. J’ai adoré !
  • A première vue — Colleen Hoover : 15/20. J’adorais cette autrice mais j’ai rapidement décroché puisque je me suis aventurée dans le MM. Néanmoins, j’ai pris beaucoup de plaisir à suivre l’histoire de Merit. On y parle de dépression, de maladie mentale et de premières amours. Le tout autour d’une famille vraiment pas ordinaire. Un bon moment de lecture.
  • Le courroux du bottier — George J. Ghislain : 16/20. J’adore les loups et dans ce roman, on n’en manque pas. Rien de surnaturel. Les loups sont des animaux basiques mais dans ce contexte historique, j’avoue avoir eu du mal à me laisser transporter. Notre héros vit en Germanie et se retrouve pourchassé à cause de son homosexualité. Il est bligé d’abandonner son homme derrière lui. C’est une aventure intense sur bien des points mais trop contemplative pour mes goûts. Je lirai peut-être le tome 2.
  • Bigoudis & petites enquêtes : panique à l’hypermarché — Naëlle Charles : 18/20. On s’éclate en compagnie de Léopoldine, maman d’ados, séparée de son ex. Cette coiffeuse n’en loupe pas une dès lors qu’un problème « policier » se présente à elle. Elle qui rêvait d’être flic, elle est servie avec un meurtre bien mystérieux. Un chouette moment de lecture « détente » malgré le côté violent du meurtre qui occupe notre héroïne.
  • Braxton — Olivia Sands : 13/20. Même si j’aime bien la plume d’Olivia pour l’avoir lue il y a quelques années (et dernièrement dans la série Riviera Security), j’ai trouvé cette romance un peu trop rapide et survolée. Néanmoins, si l’on veut une petite histoire de famille au milieu des chevaux, ça fait son affaire. Je ne sais pas encore si je lirai les autres livres de cette série mais j’ai déjà pas mal de titres de l’autrice dans ma PAL. On commencera par eux.

Cette semaine a été riche côté lectures et c’est tant mieux. Cela m’a rappelé de bons souvenirs puisque c’est à peu près le rythme que j’avais il y a quelques années.

Et vous, avez-vous fait de belles découvertes livresques ?

A bientôt pour trois retours de lecture et le bilan du mois de mars.

10 commentaires sur “Lectures de la semaine #7

  1. Hello, quel bilan !!!
    Bon tu connais mes lectures 😉 et en ce moment je suis dans un méli-mélo entre histoire familiale, thriller et eugénisme. Beaucoup de problématiques dans un seul roman.
    Je te souhaite une excellente journée 😘

    Aimé par 1 personne

  2. Alooors
    Pour the killer inside, très contente que mon choix n’ait pas été un flop pour toi ! Pour moi, la série se bonifie en plus, j’ai beaucoup aimé le tome 3 et le 4 me pousse à réfléchir (ce qui est bien, ça montre que ce n’est pas prévisible). Quand tu prendras la suite, j’espère que tu aimeras.

    Pour Remnant, si je ne me trompe pas ce tome montre le rapprochement du couple non ? il y a une cérémonie qui crée la scission puis ils reviennent plus soudés ? Je n’ai pas encore pu l’acheter mais n’hésite pas à me dire le contenu que je te confirme. Si on parle du même tome auquel je pense, je comprends que tu aies une sensation de faim insatisfaite mais les mangakas aiment bien les conclusions qu’ils sont les seuls à apprécier mdrr

    Pour Deadlock, tu n’es pas la seule à être mécontente sur la fin selon ce que j’ai vu sur les réseaux. Sachant combien j’ai attendu ces tomes après tant d’années, j’espère que je ne serai pas vénère en les lisant

    Les carnets de l’apothicaire est un titre qui m’intéresse pas mal mais je pense attendre un peu avant de tenter

    En tout cas, tu as bien lu 😉

    Aimé par 1 personne

    1. The killer inside, je demande à voir comment ça va évoluer mais c’est parti pour être une bonne lecture. Vu que le 5 sort bientôt, j’essaierai d’acheter les 3 & 4 dès que j’ai de quoi faire chauffer la CB. 😂

      Remnant 3, Dahto retrouve son ami d’enfance Furio et essaie de le libérer ce qui pousse Judas à l’envoyer sur les roses. Judas revient sur sa parole et lui demande de ne faire confiance qu’à lui.

      Deadlock, c’est trop ouvert pour moi. Ça exige une suite. On peut en rester là mais euh… Non. Pas pour moi. Peut-être que ça te conviendra. Tu me diras quand tu y seras.

      Les carnets de l’apothicaire, je suis fan des planches. C’est beau. Et les couv’… 😍

      Tout à fait. C’était une super semaine. 😁

      Aimé par 1 personne

      1. Okay c’est bien ça alors pour remnant, ben t’inquiète il y a 5 tomes en cours tu resteras pas sur ta faim, j’ai cru que c’était le dernier tome mais non, on pensait pas au même tome 😅 (comme tu le sais moi j’ai déjà lu l’histoire en entier, j’achète les tomes pour relire relire et conserver)

        Il y a les romans de deadlock peut-être que l’autrice s’est dit que ça irait du fait de ça… Mais taifu à pas prévu de les éditer selon ce que j’ai vu

        Aimé par 1 personne

      2. D’ac pour Remnant 😉

        Et pour Deadlock, j’ai vu ça à la fin, ça évoque le roman. Mais du coup, c’est un peu comme si on te vendait qu’un demi produit 😂

        D’ailleurs Les carnets de l’apothicaire c’est aussi une adaptation de roman donc j’espère que c’est complet. 😁

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s