Avis

La Bastide Haute – Claude Duval Monthurel

Couverture et présentation :

126817728_3474132589366741_937304652812258113_n

Ce roman baigné de soleil nous offre une rencontre avec une adolescente meurtrie par la vie, qui croit malgré tout en un avenir simple et heureux au sein d’une famille aimante, loin des tentations de la ville. Réfugiée dans les collines, dans la maison familiale auprès de sa grand-mère, Lisette, amoureuse de sa garrigue, pense avoir trouvé, si ce n’est le bonheur parfait, du moins une certaine quiétude après un drame ayant bouleversé son adolescence. Un avenir paisible semble s’offrir à elle empreint de soleil et d’amour.
Mais les chemins qu’emprunte sa vie ne sont pas aussi paisible qu’elle l’aurait souhaité. Sa jeunesse et sa naïveté lui font faire des choix dangereux. Ce retour dans les années soixante nous fait retrouver une certain insouciance mêlée de nostalgie, et nous plonge dans une histoire ensoleillée, ayant sa part d’ombre et de suspens.

Éditeur : Cap de l’Étang
Papier : 19€
Pages : 244
Sortie : octobre 2020

Avis :

Un grand merci aux Éditions Cap de l’Étang pour l’envoi de ce livre. Je vous invite à jeter un œil à leur site internet.

Lisette, jeune femme résidant à la campagne avec sa grand-mère et son oncle, a vécu un drame quelques années plus tôt : ses parents sont décédés dans un accident de la route. Vivant simplement à la Bastide Haute, propriété reculée, elle apprécie le calme régnant dans la nature. Sa grand-mère, vieillissante, s’inquiète de ce qui pourrait lui arriver après sa mort. Robert, son oncle, ne peut pas s’occuper d’elle puisqu’il est lui-même dépendant depuis un accident survenu dans sa jeunesse.

Je me suis rapidement laissée entraîner par les aventures de Lisette. Loin d’être un roman feel-good, La Bastide Haute nous invite à suivre une héroïne naïve au cœur du monde rural des années 60 puis à la ville. L’ambiance y est parfois trop simpliste (dans le sens où Lisette apparaît plutôt immature par rapport à son âge) mais l’ensemble est correctement construit et crédible. Les moments à suspense sont rondement menés et offrent un rythme dynamique pour nous, lecteurs.

Au-delà de la beauté de la campagne qui est extrêmement bien décrite par Claude Duval Monthurel, c’est un roman où l’on découvre les petits bonheurs de la vie et ses drames. Depuis sa bulle familiale, Lisette va s’approcher de près des tourments de l’être humain : l’amour et la confiance se donnent sans compromis au détriment d’un cœur trop innocent.

Ce roman « tranches de vie » saura plaire aux amoureux de la nature, ainsi que des découvertes de la vie d’adulte, des tourments du cœur et de l’esprit, le tout saupoudré d’une bonne dose de suspense qui relève délicieusement l’apparente banalité de Lisette et son entourage.

Si vous cherchez une lecture émouvante et palpitante, foncez découvrir Lisette et sa campagne des années soixante.

Note : 17/20.


Extrait :

Bien sûr, à la ville, ils auraient trouvé un travail fixe et qui paye bien, mais c’était au prix de leur liberté ! Celle de courir les bois à l’automne à la recherche des cèpes, des girolles, des châtaignes que l’on fera griller sur la braise dans la poêle noire pleine de trous. Celle de marcher toute la journée les pieds dans les feuilles mortes humides et odorantes, le fusil en bandoulière, de lever un seul lapin que l’on manque la plupart du temps. Mais peu importe, demain ou la semaine prochaine il sera toujours là, vu que les autres chasseurs du villages sont aussi bons tireurs que vous !

Ce petit animal vif, apeuré, et surtout chanceux, alimentera pendant les soirées d’automne les conversations des tartarins réunis au café du village, prenant au fil des jours  du poids et de grandes oreilles : le voilà devenu le Lièvre de légende ! Je suis presque certaine que ses descendants courent encore dans le thym et le romarin.

 

9 commentaires sur “La Bastide Haute – Claude Duval Monthurel

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s