Divers

[Blabla] J’ai craqué pour deux box livresques

Bonjour à vous, j’espère que vous allez bien.

Ces dernières semaines, j’ai craqué pour une box à thème vendue par Les Plumes Indépendantes et pour la célèbre Kube. Je ne sais pas si vous connaissez ou non mais je vais vous montrer ce que j’ai reçu et vous faire un bref retour sur les romans qui accompagnait les deux box.

Même si j’adore le concept, ça peut revenir cher dans le cadre d’un abonnement, surtout si vous n’avez pas voix au chapitre. Je me permets d’illustrer ce que je veux dire par une expérience qui remonte à quelques années maintenant. J’étais abonnée aux box Dans ma bulle, distribuée par Harper Collins/Harlequin. 29€99 pour deux semi-poches ou trois livres de poches avec des goodies en rapport au thème choisi par la ME, à recevoir tous les deux mois. J’ai reçu trois box : celle de Noël 2016, celle de février 2017 et celle d’avril 2017. Je n’ai malheureusement pas de photos à vous partager mais les box et leurs contenus étaient très bien. Seulement, malgré mon engouement de l’époque et la grosse consommatrice de Harlequin que j’étais, je n’ai lu que les romances de Noël, il me semble. J’ai encore un ou deux des livres reçus dans ma PAL à portée de main, le reste se trouvant probablement dans des cartons au garage. Au final, j’ai décidé de ne pas insister.


Dernièrement, je me suis fait plaisir en achetant la box « Miaou » des Plumes Indépendantes. Je ne savais pas ce que contiendrait mon colis même si ces box étaient à la vente depuis un moment. Je l’ai donc eu en promotion pour le prix de 15€ frais de port inclus, ce qui ne couvre même pas le coût du livre qui se trouvait à l’intérieur (l’édition que j’ai en main se vendait 15€90). Mais que se cachait-t-il dans cette box ? Je vous laisse le découvrir en photo et je vous parle en détail du contenu ensuite.

  • Le roman auto-édité dédicacé (mais pas personnalisé) Un chat à la fenêtre de Loli Artésia
  • Un marque-page à l’effigie du roman
  • Un porte-monnaie
  • Un serre-tête « oreilles de chat »
  • Du masking tape
  • Un carnet
  • Un stylo
  • Un collier
  • Une lettre manuscrite calligraphiée
  • Une illustration

Est-ce rentable ? Largement. Et même si je regrette un peu de ne pas avoir vu cette box au moment de sa mise en ligne pour bénéficier d’une dédicace personnalisée, le lecteur est assurément gagnant.

Parlons un peu du livre mais voici d’abord quelques infos de base.

Présentation :

Mariette et Leïla habitent le même appartement de la rue de Ségur, pourtant elles ne se connaissent pas. Elles partagent un espace-temps inaltérable qui ne les réunit pas.
Ce qu’elles sont l’une pour l’autre ? Un reflet.
Leïla est l’image flamboyante et tressautante de Mariette ; Mariette est la mélancolie de Leïla.
Un huis-clos en miroir, dans lequel Mariette redoute de voir Leïla, et Leïla craint le fantôme de Mariette.

Et un chat à la fenêtre, qui les regarde se débattre contre elles-mêmes.

Éditeur : auto-édition
Papier : 12€
Numérique : 3€99
Pages : 220
Sortie : juin 2017

Mon avis en bref : Roman mêlant deux portraits de femmes et poésies de chat, il n’est pas évident de prime abord de se plonger dans ces lignes si vous n’aimez pas particulièrement les descriptions. Un détail, certes, qui est purement subjectif. Je ne m’y attarde donc pas plus. L’ambiance est très étrange, si étrange que j’ai eu du mal à m’y faire. Pourtant, le concept de base du livre, de faire se frotter deux réalités où seul le chat possède une pleine conscience, c’est très bon et très frustrant puisque des questions n’auront pas de réponses. Je pense donc que ce n’est pas un livre pour tout le monde et qu’il doit être lu en période de réceptivité totale pour être apprécié pleinement. De nombreux poèmes intéressants s’invitent entre certains chapitres, ce qui donne une touche encore plus originale à l’ensemble.

Note : 14/20.

PS : je compte découvrir la plume de Loli Artésia dans un autre registre (le polar cette fois) avec son roman Passé un certain âge que j’ai acheté en septembre. Je ne sais pas quand je le lirai mais c’est prévu.


J’ai finalement cédé à la tentation de La Kube. J’ai pris la box la moins chère, à savoir qu’avec les frais de port, c’est un abonnement mensuel qui revient à 18€99. Est-ce que ça en vaut la peine ?

Ma box contenait :

  • Une carte postale
  • Un marque-page
  • Du thé vert « Matin vert » de L’artisan du thé
  • Deux nougats
  • Un extrait du livre Du Miel sous les galettes
  • Un carnet Mamée petit format aux pages blanches
  • Un dépliant qui contient quelques mots de libraires Kube, ainsi que des ouvrages à découvrir
  • Et le livre choisi en fonction de mes souhaits

Cette box n’envoie pas visuellement du lourd, surtout pas après avoir ouvert la précédente, de mon point de vue. Mais on va s’intéresser de plus près au coût du carnet, par exemple, 7€ sur le site de Mamée. Un marque-page et une carte postale, évaluons 3€ l’ensemble. Le livre choisi est un roman vendu 7€99 dans son format papier. Quant au thé, il doit y avoir une quinzaine de grammes, qu’on peut estimer à 1 ou 2€. Au final, si l’on additionne les divers articles de cette box, ça revient plus cher que ce qu’on a payé, en comptant les frais d’envoi. Ce n’est donc pas un mauvais investissement. Mais causons un peu du livre…

En m’inscrivant sur le site de La Kube, j’ai pu personnaliser mes attentes et établir une liste d’auteurs à bannir (à comprendre, ceux qu’on a en grand nombre dans nos étagères pour éviter de nous suggérer des livres qu’on aurait déjà). On nous demande aussi ce qu’on aimerait lire. J’ai opté pour la romance, sans grande surprise. (Cela est modifiable à tout moment tant que la box du mois n’a pas été préparée.) J’ai pu préciser que je voulais de la romance à suspense avec des mots clés tels que médium et/ou revenants.

Premier souci, Fanny, la libraire que l’on m’a attribuée, avait choisi pour moi le livre Un fascinant regard de Linda Howard mais je l’ai déjà lu, deux fois au moins, et je le possède en deux exemplaires aussi donc j’ai refusé en précisant que j’avais sûrement déjà lu tous les livres publiés de 2012 à 2016 de la gamme à suspense des éditeurs les plus connus (J’ai lu, Harlequin et Milady). Finalement, elle a opté pour Au-delà des limbes de Fanny Baranger, que je ne connaissais pas du tout. Ce livre a-t-il satisfait mes attentes ? Réponse dans quelques lignes. (Petite précision : il n’est pas obligatoire de se faire communiquer le titre choisi par le libraire mais j’ai préféré sélectionner l’option pour éviter les doubles et j’ai bien fait.)

Présentation :

Nul ne sait de quelles belles rencontres est faite la Vie, alors la Mort…

On ne prévoit jamais la date de sa mort. On peut y penser, souvent, on peut en avoir peur parfois, mais personne ne sait quand elle viendra nous chercher.
Ambre, une jeune étudiante de 21 ans, plonge dans un long coma à la suite d’un terrible accident, mais ce qu’elle découvre alors va changer sa vie à jamais. La Mort n’est pas une fin… et si elle lui permettait de prendre conscience des esprits autour d’elle ? Et plus encore, de celui pour qui son âme était destinée ?

Une romance fantastique attachante, qui a remporté le Prix de l’Humanisme 2016 !

Éditeur : Plume blanche
Papier : 7€99
Numérique : 2€99
Pages : 173
Sortie : mai 2016

Mon avis : J’ai mis beaucoup de temps à me décider pour découvrir le livre parce que c’est écrit tout petit même s’il ne fait même pas deux cents pages. J’avais peur d’y trouver des longueurs. Finalement, je l’ai lu très vite une fois lancée. Ambre, l’héroïne, se retrouve dans le coma, suite à un accident. Son état lui permet d’évoluer dans les limbes et d’y faire de belles rencontres. Pour le côté suspense que j’avais demandé, ce livre ne remplit pas les conditions mais j’étais prête à revoir mes envies à la baisse pour éviter de me retrouver avec un doublon. C’est le seul point où il pèche puisqu’il contient des esprits et de la romance. Ambre, donc, est dans le coma et ne sait pas si elle va s’en sortir mais dans les limbes, on peut voir des âmes « en attente » comme elle et des âmes de personnes décédées. Si l’ambiance est plutôt sympa, j’ai eu du mal à me laisser bercer par le style de l’autrice qui, parfois, manque de fluidité et faisant l’effet de lire une rédaction sans émotion. Pourtant, ce n’est pas ce qui manque alors qu’on aborde des sujets qui en soulèvent comme l’amour ou la mort. C’est un livre profondément humain dans lequel on peut voir les attachements familiaux, l’amitié aussi et comme un appel à changer de regard sur les gens et la vie. C’est donc une belle découverte qui reste dans le thème de ce que j’avais demandé même si ce n’est pas entièrement ça.

Note : 15/20.


Et vous, avez-vous déjà testé une box livresque ? Avez-vous apprécié ?

Belle journée à vous. A très bientôt pour un nouvel article.

PS : entre le moment de la rédaction de cet article et le moment où il paraît, j’ai reçu la proposition de lecture du mois de La Kube, qui est (encore) un livre que j’ai déjà lu…

7 commentaires sur “[Blabla] J’ai craqué pour deux box livresques

  1. J’ai testé les deux box et ma préférence va sans conteste à celle des Plumes indépendantes et je ne dis pas ça parce que j’adore les chats 🙂
    Pour la Kube, j’avais pris la première édition qui n’était pas très rentable parce que j’avais reçu un poche (toujours pas lu) pour 15 euros avec, de mémoire, quasiment aucun goodies ou un pauvre marque-page publicitaire. Depuis, la box a fait des efforts, mais pour moi, ce n’est pas encore assez parce que concrètement, j’aime autant aller chez un libraire lambda et avoir une recommandation en direct quitte à acheter moi-même un petit carnet ou un thé dans mes goûts…
    Mais la box semble plaire, ce qui reste l’essentiel 🙂
    Quant aux deux livres que tu as reçus, j’ai reçu le premier dans la même box que toi, mais à ma grande honte, je ne l’ai toujours pas lu et j’avais acheté le deuxième qui m’attend toujours sagement.

    Aimé par 1 personne

    1. Pour La Kube, je teste encore… Je vais voir selon les goodies des prochaines (au moins de ce mois ci, elle vient d’être expédiée) mais à terme, je doute de continuer si ce qui accompagne le livre n’est pas à mon goût.

      Tu as au-delà des limbes dans ta PAL ? Il se lit super vite. J’ai été Hyper surprise d’ailleurs vu la mise en page du roman.

      Quant à la box miaou, elle envoie quand même 😍 même si je n’ai pas trop accroché au livre, aucun regret. 😁

      Comme je n’ai pas de librairie dans mon secteur, j’avoue que l’offre Kube reste un bon concept pour palier à ça. Sinon je pense que je ferai ce que tu dis, me laisser guider en direct. 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Les plumes Indépendantes avaient deux box, la Miaou et une autre de poésie, je crois. Je ne sais pas s’il en reste mais clairement, c’était une aubaine. 😉

      J’avais jeté un œil à Petit Colli il y a quelques années, je crois. Le truc, c’est que je n’ai pas osé me lancer.

      Merci pour ton passage. 😊

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s