Avis·manga

[Manga] Prisonnier Riku -tomes 1, 2 et 3- — Shinobu Seguchi

Couvertures et présentation :

119941822_3292619860851349_5553391087835541541_n

Quand la société est corrompue, de nouveaux héros doivent faire leur apparition ! Voici venir Riku, qui grâce à sa rage et à la force de son désespoir va fédérer les lecteurs de mangas ! Incarcéré à tort dans une prison de haute sécurité, ce gamin de 13 ans va emmener dans son sillage tous ses co-détenus. Plus de dix ans après le début des aventures de Ryo Narushima, préparez-vous au choc Prisonnier Riku, véritable Coq de combat du shônen manga. Naruto et consort n’ont qu’à bien se tenir !

Dix ans déjà qu’une météorite s’est écrasé sur Tokyo, séparant la métropole en deux : d’un côté, une ville réservée aux riches, de l’autre, un terrible bidonville, véritable zone sinistrée et de non-droit. C’est là que vit le jeune Riku. Malgré un quotidien difficile, il prend la vie comme elle vient, aux côtés de son grand-père. Mais quand ce dernier est assassiné, car il voulait révéler au peuple les magouilles et trafics des grandes institutions, le quotidien du pauvre Riku bascule… en enfer !! Accusé d’un meurtre qu’il n’a pas commis, on l’envoie dans une prison de haute sécurité, aux côtés de terribles gangsters et autres chefs de gang. Il y devient très vite la tête de turc de ses co-détenus. Et pourtant… grâce à sa rage, à son envie de survivre, mais surtout celle de venger son grand-père en dévoilant au monde la réalité du système, il devra trouver en lui la force pour faire sa place au sein de la prison… et peut-être même de s’en évader ?

Éditeur : Akata
Papier : 6€95
Pages : 212
Sortie : novembre 2014

Avis :

Série plus que recommandée par L’apprenti Otaku et également mise en avant par Komorebi, il fallait bien que je craque à un moment.

J’ai attendu des semaines les deux premiers volumes et je compte bien rattraper petit à petit le « retard » mais à terme, c’est 38 tomes qu’il faudra acquérir et lire. Je ne sais pas encore si je ferai des articles sur les prochains que je lirai mais je suis décidée à parler du 1 et du 2. J’ai trouvé le 3 d’occasion.

Riku est donc un jeune garçon de 13 ans, un orphelin de la météorite qui a ravagé une partie de la ville dix ans plus tôt. Croyant à un acte divin, la population a isolé les rescapés du drame. Forcé de vivre avec les moyens du bord, c’est la loi du plus fort ou du plus malin qui l’emporte. Mais Riku se fait embarquer par la police pour s’expliquer à propos d’un acte de vandalisme et assiste à un drame qui va lui coûter sa pseudo liberté.

Privé de la seule personne en qui il avait confiance, Riku va tenter de ne pas sombrer dans l’enfer de la détention au beau milieu de prisonniers enragés et de gardiens sans pitié où les bagarres et règlements de compte sont légions.

Ces deux premiers tomes laissent présager une série passionnante à propos du courage mais aussi de l’amitié et de la confiance. Je ne sais pas où l’ensemble va aller mais j’imagine que ces deux éléments vont se développer au même titre que la violence et les guerres de territoire.

Riku, c’est un héros qui ne manque pas de courage et qui va puiser sa force dans son mental, plus que dans son physique. Il donne une petite leçon de persévérance à ceux qui ont envie de le faire taire.

Mais Riku, au-delà de son envie de survivre, veut rendre fier l’homme qui lui a apporté de la joie ces dernières années et ne compte rien lâcher. Il est prêt à tout pour prouver son innocence et faire enfermer le vrai coupable à sa place. Mais le pénitencier de haute sécurité de l’île du paradis est une véritable forteresse dont il ne sera pas facile de s’échapper.

Le premier tome (Descente en enfer) place le contexte et montre un monde abject où des êtres humains vivent en cage et sont poussés à se comporter comme des délinquants pour subvenir à leurs besoins. On y découvre Riku qui ne va pas avoir de chance sur ce coup puisqu’il va atterrir dans une prison qui ne fait pas rêver. Il va faire la connaissance de ses colocs qui le malmènent dès son arrivée. Mais Riku a plus d’un tour dans son sac et surtout, il semble avoir l’amour et l’espoir qui sont de puissants moteurs pour son mental. Un premier volume qui s’achève sur un combat entre Riku et le reste des détenus de sa section.

Le second tome (Résister ou mourir) va permettre à Riku de prouver sa valeur. Même si cela ne provoque pas nécessairement l’admiration ou le respect de tous les autres prisonniers, cela montre qu’il en veut et ne lâchera rien. Cependant, personne n’a vraiment envisagé que cela puisse avoir des répercussions sur la hiérarchie qui semble régner au sein des détenus. La section où est installé Riku est victime de l’absence de celui qui la dirige. Un passage est particulièrement émouvant : le terrifiant Rénoma, chef proclamé dans la section de Riku, explique pourquoi il est enfermé dans cette prison.

Le troisième tome (La loi du plus fort) fait prendre conscience à Riku des limites du mental par rapport au physique alors qu’il essaie de défendre ses nouveaux « amis » ainsi que le territoire de Rénoma en son absence. Il va faire la connaissance de Eda, un autre chef, surnommé le Géant, dont il va refuser l’aide. Néanmoins, c’est une rencontre très utile qui propose une autre forte personnalité parmi les prisonniers : ce géant semble conserver une certaine droiture, estimant que les affrontements de la seconde partie du tome 2 ne sont pas dignes d’un homme et provoque la colère de celui qui a initié le chaos ambiant.

J’ai adoré découvrir ces trois tomes et c’est avec plaisir que je vais continuer cette série.

Note : 18/20.


Extrait :

120061146_3298643810248954_1766863182300334344_n

14 commentaires sur “[Manga] Prisonnier Riku -tomes 1, 2 et 3- — Shinobu Seguchi

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s