Avis

Dead Man – tomes 1 & 2 — Lou Harper

 

Denton et les esprits

La mort, ça craint sa race, même quand c’est pas toi qui as passé l’arme à gauche.

Denton Mills a un secret : il peut voir les morts. Ou plutôt, la façon dont ils sont morts. C’est plutôt dérangeant dans une ville comme Chicago, qui déborde de ces échos morbides. Plutôt que de s’en plaindre à tout va, Denton a appris à vivre avec son talent pour le moins casse-bonbons. Cette capacité d’adaptation lui est des plus utiles lorsqu’il rencontre son nouveau voisin.

L’énigmatique Bran Maurell attire d’emblée le regard de Denton ; malheureusement, Môssieur Je-suis-grand-maussade-et-mystérieux est tout aussi réservé et froid qu’il est beau à regarder. Cependant, lorsque sa rencontre inattendue avec le chat de Bran les fait se rapprocher l’un de l’autre, Denton découvre qu’ils ont un intérêt commun : le monde des esprits. Herboriste le jour, et sorcier la nuit, Bran purifie les foyers contre rémunération.

Bran apprend à Denton que son don pour interagir avec les morts fait de lui un nécromancien. Faire équipe leur semble donc une décision commerciale tout à fait naturelle, afin de débarrasser Chicago de ses casse-pieds de fantômes un client satisfait à la fois. Au cours de leurs aventures spectrales, l’attirance entre ces deux hommes devient impossible à ignorer. Ils semblent être faits pour devenir des partenaires idéaux… à moins que le secret pas-si-petit-que-ça de Bran ne s’immisce entre eux.

Éditeur : Reines-Beaux
Papier : 13€
Numérique : 5€99
Pages : 198
Sortie : septembre 2016

Avis :

C’est un des premiers romans MM que j’ai lu. Enfin, c’est avec Lou Harper que j’ai vraiment démarré avec son titre Morts sous le soleil. J’avais adoré Denton et les esprits même si je ne me rappelle plus grand chose aujourd’hui. Lorsque j’ai vu que la suite pointait le bout de son nez, j’ai décidé de l’acquérir en papier. Ayant reçu le tome 2, je me suis décidée à relire celui-ci.

Denton voit des empreintes laissées par les esprits (notamment la manière dont ils sont morts), sait reconnaître les vampires et parfois, il voit des fantômes. Grâce à son amie, Joy, il change de logement et découvre son voisin inquiétant (d’après Miranda, l’ancienne locataire), amie qui ignore tout de son don.

Bran, le voisin, est herboriste et propose quelques services de sorcellerie. Il intrigue et attire Denton qui ne peut pas s’empêcher de voir un mystère derrière cet homme séduisant. Il fait ce qu’il peut pour apprendre à le connaître mais Bran n’y met pas forcément du sien.

Bran est accompagné de Murry, un drôle de chat, qui a quelques secrets, lui aussi.

Ce tome place le contexte et les personnages. Nécromancien sans le savoir, Denton a des choses à apprendre. Bran est le meilleur professeur qu’il peut avoir.

Trois cas bien précis vont intéresser nos deux adeptes du paranormal au long du tome tout en préparant le terrain pour le tome 2.

La romance est mignonne même si Bran n’est pas des plus éloquent. L’univers surnaturel est amené très simplement et permettra à un lecteur d’assimiler facilement cette partie là.

Note : 15/20.

Premières lignes :

Mourir, c’est pourri, sans mauvais jeu de mots. Même quand ce n’est pas vous qui mourez. Denton détestait se retrouver plongé dans les derniers instants d’inconnus. Malheureusement,il ne pouvait pas toujours l’éviter. Ce coin de rue avait été sûr jusqu’à la semaine passée. L’homme avait dû mourir après mardi dernier. Il était en surpoids et se tenait la poitrine. Crise cardiaque. Denton ressenti un écho de sa panique le balayer et il dut s’agripper à un lampadaire pour ne pas s’écrouler sur le trottoir lui aussi. Il faisait à peine plus de soixante kilos pour presque un mètre quatre-vingts, et pourtant il sentait clairement la masse de chair qui l’écrasait et anéantissait sa force vitale. Au moins, ce fut vite terminé. L’homme arrêta de respirer et sa présence se dissipa, tant de la rue que de l’esprit de Denton. Il se secoua et prit plusieurs grandes inspirations avant de se remettre en chemin. Tout en descendant la rue, il décida qu’il éviterait cet endroit pendant au moins quelques mois, le temps que la trace de cette mort récente se dissipe.


Denton et l’armée de grenouilles

Denton n’a rien contre l’idée d’utiliser ses pouvoirs pour se trouver un ou deux larbins. Mais des grenouilles ? Ce n’est pas tout à fait ce qu’il s’était imaginé.

Développeur Web de jour et nécromancien de nuit, Denton Mills est habitué à voir des choses que personne d’autre ne peut voir. Quand des grenouilles commencent à apparaître dans ses hallucinations, il met ça sur le compte de la nouvelle obsession de son petit ami Bran.

Bran Maurell est un sorcier qui, dans sa jeunesse, a accidentellement transformé son amant, Peter, en un croasseur. Depuis, Bran essaie de renverser le sort. Une nouvelle rencontre avec des amphibiens le fait redoubler d’efforts.
Comme si le fantôme de Peter n’était pas suffisant, Denton et Bran sont obligés de faire face à plusieurs esprits errants traquant les citoyens de Chicago.

Entre un chef français qui refuse d’admettre qu’il est mort et des créatures malveillantes déterminées à provoquer le chaos, la jalousie pourrait bien être le moindre des problèmes de Denton.

Éditeur : Reines-Beaux
Papier : 13€
Numérique : 5€99
Pages : 217
Sortie : mai 2020

Avis :

Dans cette suite, nous retrouvons notre jeune couple avec un Bran toujours aussi peu loquace. Denton et lui ont de gros soucis de communication, surtout lorsque cela semble concerner Peter, l’ex de Bran, ou les grenouilles.

Sollicités par plusieurs affaires étranges avec des démons, ils en oublient de se transmettre les diverses infos qui pourraient régler une grande partie des problèmes surnaturels qu’ils rencontrent.

Un tome bien rythmé, entre romance et enquêtes, mais qui ne décolle pas plus que le premier. Lou Harper ne s’embarrasse pas de détails inutiles et d’approfondissements parfois souhaitables. Comme précédemment, un lecteur qui n’aime pas se retrouver noyé sous un flot d’informations y trouvera assurément son bonheur.

Une lecture sympathique dans une bonne ambiance surnaturelle.


Note : 15/20.

 

Premières lignes :

 – Par Hécate, qu’est-ce que tu portes au juste ?
La voix de Bran oscillait entre perplexité et inquiétude. Denton avait anticipé sa réaction et se réjouissait secrètement d’être capable de surprendre son petit ami au stoïcisme légendaire. Des mois auparavant, il avait promis de leur acheter des kilts à chacun, mais il savait que Bran ne l’avait pas pris au sérieux. Il entra dans le salon et tourna sur lui-même d’une façon absolument pas girly.
– Ça s’appelle un utility kilt.
Il pivota sur ses hanches pour lui montrer le côté du vêtement.
– Regarde, il y a même des poches pour mettre des trucs dedans. Tu vois, des clés, un portefeuille, un sac de terre de cimetière. Tout ce dont tu as besoin. Pratique, hein ?
A vrai dire, le kilt ne s’arrêtait pas au côté utilitaire avec ses lanières, ses boucles et ses autres décorations au style steampunk, mais Denton avait toujours aimé en rajouter. Il avait voulu ce kilt dès le moment où il avait posé les yeux dessus sur la page de la boutique en ligne.

12 commentaires sur “Dead Man – tomes 1 & 2 — Lou Harper

  1. Tu as une très grande bibliothèque ? Je rêve de lire au soleil sur un transat 😂 et je fais une liste de lectures avec des idées piochées sur ton blog. Merci pour ce partage. Je te souhaite une excellente journée 😘

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai une grande bibliothèque… J’achète surtout plus vite que je lis donc il faudrait que je me calme. 😕
      Eh bien, si jamais tu tentes l’aventure après lecture d’un de mes avis, j’espère que tu ne seras pas déçue. (N’hésite pas à venir m’en parler en tout cas)
      Merci pour ton soutien. Belle semaine. 😘
      PS : Le transat, on a, mais il y a trop d’insectes pour moi. 😂 Je n’aime pas trop rester immobile, ils savent qu’ils me font peur. 😅

      Aimé par 1 personne

      1. Bien sûr que je t’en parlerai 😉. Tu n’aimes pas les insectes ? Aïe 😂 J’ai un truc infaillible pour être tranquille parce que par ici, ils sont nombreux.
        A plus 😘

        Aimé par 1 personne

      2. J’en ai peur, surtout si ce sont des volants. Les rampants passent encore. Enfin, pour te dire, j’ai fait les maïs deux étés, j’étais le clown de service parce que je devenais folle dès que je voyais une sauterelle juste là où il fallait intervenir. 😳😁 Mais j’ai toujours plus ou moins vécu à la campagne donc oui, ils sont pas mal présents au quotidien. 😅
        Quel est ton truc infaillible ? 😏
        Bonne journée.

        Aimé par 1 personne

      3. Beurre de karité non parfumé et non blanchi, brut quoi. L’odeur ne leur plaît pas et la texture fait qu’ils ne viennent pas se poser sur toi. En plus, c’est parfait pour la peau 😉

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s