Avis

Le Dieu Oiseau — Aurélie Wellenstein

Couverture et présentation :

117820023_3189463877833615_4677970039971638917_n

Une île. Dix clans. Tous les dix ans, une compétition détermine quel clan va dominer l’île pour la décennie à venir. Les perdants subiront la tradition du  » banquet  » : une journée d’orgie où les vainqueurs peuvent disposer de leurs adversaires. Il y a dix ans, Faolan, fils d’un chef du clan déchu, a assisté au massacre de sa famille. Sauvé par le fils du chef victorieux, Torok, il est depuis lors son esclave et doit subir ses fantaisies perverses. Enfin la nouvelle compétition est sur le point de commencer. L’occasion tant attendue par Faolan pour prendre sa revanche. Aura-t-elle le goût du sang ?

Éditeur : Scrineo/Pocket
Grand format : 16€90
Poche : 7€95
Numérique : 11€99
Pages : 352
Sortie : mars 2018

Avis :

Depuis le temps que j’entends parler de la plume d’Aurélie Wellenstein, j’ai fini par me lancer. Lors de ma commande, c’est celui-ci qui est ressorti en format poche, je n’avais pas vu qu’il y en avait d’autres. D’ailleurs, pour ceux qui ont lu des titres de cette autrice, n’hésitez pas à me citer votre préféré en commentaire.

Merci au Tempo des livres d’avoir partagé avec enthousiasme son retour sur Le Dieu Oiseau, même si j’avais dit que je ne lirai pas celui-là… Oupsssss. Bon, il arrive de changer d’avis.

L’histoire est sombre puisqu’elle se déroule dans un univers aux mœurs plutôt barbares.

Tous les dix ans, une quête met en compétition les différents clans. Si les épreuves se déroulent dans un cadre bien spécifique, tous les coups sont permis pour le titre de champion. Pour célébrer la victoire du gagnant, un banquet macabre est organisé.

J’ai vu dans cet ouvrage une critique du culte religieux (dirigé par des hommes) par le biais du banquet et des offrandes humaines qui en découlent. Il serait d’ailleurs profitable que ce roman soit lu uniquement par des lecteurs avisés : la violence, la cruauté et le cannibalisme y figurent en bonne place.

Notre jeune héros, Faolan, éprouve de la haine envers ceux qui ont assassiné sa famille lors du précédent banquet. Lui-même y a échappé uniquement parce que le fils du vainqueur, Torok, en a fait sa propriété exclusive. Mais la vie est loin d’être tranquille pour Faolan, humilié et battu quotidiennement par Torok, il nourrit son âme de plans de vengeance. Sa revanche, il la veut lors de la quête et fera tout pour l’obtenir. Rien ne va se dérouler comme il le prévoyait.

Il n’y a pas grand chose à reprocher à ce texte. C’est bien écrit, l’ensemble est dynamique. La tension qui habite Faolan est de plus en plus palpable au fil de l’histoire. Ce n’était pas aussi prévisible que je l’ai cru au départ, me faisant surprendre à deux reprises au moins.

Si l’on attend beaucoup du sentiment de haine et de la cruauté ambiante, on est bien servis. Tout au long du roman, les émotions de Faolan sont mises en avant. Les descriptions sont détaillées et plutôt crades. Ils ne font pas dans la dentelle.

Cependant, j’ai eu du mal à m’attacher à l’univers du Dieu Oiseau. J’ai éprouvé de l’empathie pour Faolan, j’ai adhéré à la plupart de ses actions, compréhensibles dans le contexte, mais les clans, la religion, la politique… Tout ça, ce n’est pas mon truc. Je pense que j’aurais voulu plus d’explications là-dessus pour sentir plus concrètement les enjeux. Ça reste très personnel comme ressenti donc ça n’engage que moi.

Malgré cela, ce livre est une jolie découverte. Je ferai une nouvelle tentative prochainement parmi les autres romans de l’autrice.

Note : 15/20.

PS : Comme vous le savez, mon dada, c’est la romance, il n’y en a pas ici… J’ai peut-être été injuste avec ma note mais c’est en ayant pris un peu de recul que je mets ce 15. Me sentant insatisfaite alors que l’univers permettait d’aller plus loin, je peux difficilement l’augmenter en rapport à mes critères habituels de notation. Je profite de ce retour pour questionner ceux qui passeront par ici. Aimeriez-vous une note plus détaillée qu’on pourrait diviser en plusieurs points (par exemple, le style de l’auteur, le rythme de l’histoire, la trame, … ce genre de choses…) ou la note globale vous paraît suffisamment parlante ?


Extrait :

Avec les ans, Torok aurait pu se lasser de lui — il se lassait de tout très vite — mais Faolan, adolescent puis adulte avait continué de le fasciner : sa silhouette presque féline, souple et élancée comme celle d’un danseur, ses cheveux noirs en bataille, son nez cassé — par Torok, bien entendu. En grandissant, il était devenu l’ombre de son maître, le reflet noir du soleil dévorant qu’était le jeune chef de clan. Et Torok s’était entiché de lui de la pire des façons, raffolant des souffrances et des supplications de son esclave, des blessures qu’il lui infligeait, des cicatrices qu’il laissait, et plus terrible encore : des ténèbres qu’il créait dans le cœur de sa victime.

13 commentaires sur “Le Dieu Oiseau — Aurélie Wellenstein

  1. Tu ne risques pas d’aimer les autres de l’autrice si celui-ci ne t’a pas plu et que tu es déçue d’absence de romance. Elle aborde toujours des thèmes qu’on peut mettre en parallèle avec notre temps, et qui sont des critiques. Il n’y a pas de romance également dans les autres. Et tous ceux que j’ai lu étaient durs à leur niveau.
    Merci pour la mention.

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne regrette pas vraiment l’absence de romance, j’ai l’impression que je mets des notes plus basses quand il n’y en a pas. 🤔
      Je reste curieuse de découvrir un autre de ses livres pour voir si j’accroche plus ou pas.

      Aimé par 1 personne

      1. C’est le cas, ouais. Dès qu’il n’y a pas de romance, tu mets quasi jamais au-delà de 15 de ce que j’ai vu.
        Dès qu’il y en a, même si le scénario est simple, ça peut aller jusqu’à 17/19
        Mais bon, chacun ses goûts.

        Aimé par 1 personne

      2. 😁 Mais ça fait des semaines que je me dis que ça ne va pas du tout, ça. Je suis une lectrice élitiste. 😂
        Parfois, j’ai l’impression de sous noter ou de sur noter… Alors que ça reste une note de ressenti… 🙄
        Je ferai un barème de points si j’arrive à le mettre en place, histoire de voir si ça donne autre chose.

        J'aime

  2. Oh, j’ai plein de choses à te dire !!!
    Déjà, j’adore la mise en valeur du livre avec le nom de ton blog. C’est nouveau ? Je suis fan ! ♥
    Ensuite, j’adore Aurélie Wellenstein pour sa très belle et élégante plume, ainsi que pour sa grande gentillesse. C’est elle qui avait évoqué avec moi le risque que l’écriture devienne une contrainte une fois que je serais uniquement autrice (et elle avait raison !).
    Je n’ai pas lu ce livre-ci car, effectivement, je savais qu’il était trop noir pour moi. Lors de notre prochain Salon commun, j’ai l’intention de lui prendre « Mers Mortes », dont j’ai entendu dire beaucoup de bien.
    Je pense que tu devrais plus apprécier « Chevaux de foudre » ou « Les loups chantants », que j’ai personnellement beaucoup aimés. J’ai également été happée par « La Mort du Temps » même si c’est un véritable ovni et qu’il m’a plus dérangée que plu : en tout cas, je n’ai pas pu le lâcher…

    Quant à tes notes, elles reflètent ton ressenti global à toi et je pense qu’elle te sert plus qu’elle ne sert aux lecteurs. Peut-être qu’en mettant des critères comme ceux que tu évoques, et ton avis pour chacun de ces critères, cela serait plus parlant pour eux ?
    En tout cas, je trouve que ta chronique se suffit à elle-même, personnellement la note ne me sert pas. 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, la photo, oui, c’est récent. Je ne sais pas encore si je vais le faire pour tous mais je vais essayer. 😉 Merci. ❤️

      Je prends note de tes conseils de lecture. J’essaierai de me procurer un autre de ses romans prochainement. 😊 Un seul roman ne suffit pas à se faire une idée et la plume est très bien, c’est plus le contenu qui n’a pas trop fonctionné sur moi même si ça reste une bonne lecture.

      Merci aussi pour ton avis sur la note. Je vais réfléchir à la possibilité de créer un système de notation plus détaillé mais si ça doit me compliquer la vie, je ne le ferai pas.

      Je n’ai pas répondu à ton mail alors que je voulais le faire, je n’oublie pas. Cependant, je me suis fait envahir par de multiples choses…

      Je serai au rendez-vous ce soir pour ton live SOS sauf si j’ai des invités de dernière minute comme le lundi précédent où je n’ai pu assister qu’à la fin. 😭

      Merci d’être passée. 🥰

      J'aime

  3. Je ne regarde jamais les notes préférant me référer tout simplement aux points négatifs et positifs soulevés dans un avis et me faire ma propre opinion sur mon envie de lire un roman à partir de là… Du coup, ton avis me suffit amplement 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’ai lu que Mers Mortes que j’ai adoré. J’ai été totalement happée par l’histoire et j’ai été complètement charmée par la relation entre les deux personnages principaux. Il est assez violent par moments (mais j’ai l’impression que c’est souvent chez elle), assez dur, mais fascinant. J’ai vraiment hâte de lire ses autres romans !
    Pour la note, je pense que tu fais comme tu veux ! Je pense que l’avis est ce qui compte le plus et que t’embêter avec des notes détaillées n’est pas forcément nécessaire (justement, à toi de voir si ça t’embête ou si tu as vraiment envie de le faire, c’est ça qui compte). Perso, je suis super nulle pour noter. J’en mets sur Babelio et Livraddict parce que j’ai remarqué que j’allais malgré tout davantage vers les critiques ayant une note (qu’elle soit positive ou négative), mais c’est purement intuitif et absolument pas scientifique. Il m’arrive même de les modifier si je repasse sur la fiche du livre quelques mois plus tard. Pour LA, je marche même plus à la couleur qu’au chiffre, c’est pour dire si c’est précis.

    Aimé par 1 personne

    1. Je prends note pour Mers mortes. Je ne sais pas encore quel autre ouvrage je testerai de cette autrice mais je compte bien retenter l’aventure.

      Merci pour ton point de vue sur la notation. Je ne vais rien modifier dans l’immédiat, on verra dans quelques mois puisque globalement, les commentaires vont tous dans le sens ‘pas utile’. 😊
      Je pense que c’est plus visuel ces histoires de notes surtout sur des sites de ventes ou d’espaces dédiés aux livres. Sur le principe, je fonctionne probablement comme toi.

      Aimé par 1 personne

      1. Oui, je suis d’accord. Et quand je vais piocher des chroniques sur un livre sur Babelio ou Livraddict, j’aime bien en lire des positives et des négatives et la note permet d’avoir immédiatement une idée de ce que la personne en a pensé.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s