Avis

Félin chez YBY Éditions

Couverture et présentation :

117757816_3178681212245215_2773440463331296095_n

Miaou miaou miaou ! Pour ceux·elles qui ne parlent pas le chat, et n’ont donc pas compris Fripon, ceci est un recueil de nouvelles polyfélin. Cet ouvrage ne contient pas de croquettes. Vous y trouverez, en revanche, un seigneur dragon, une poisse incommensurable, des griffons guerriers, un shamisen mélodieux, des sorcières féministes, un détective en Marilyn Monroe, des souvenirs perdus, des dieux égyptiens en colère, une réincarnation inattendue, des ocelots aux yeux vairons et des croissants sur un banc. Les héros·ïnes de ces histoires, félidés ou non, vous emmèneront dans des aventures à vous hérisser le poil, qui vous feront peut-être feuler d’angoisse, mais surtout ronronner de plaisir. Miaou ! Fripon vous souhaite une bonne lecture.

Éditeur : YBY éditions
Papier : 15€50
Numérique : 11€49
Pages : 492
Sortie : janvier 2019

Avis :

En voilà un beau recueil de nouvelles !

En général, je vous mets quelques mots par texte mais cette fois, j’ai décidé de vous faire une brève présentation sans vraiment appuyer sur mon ressenti. Je tenais vraiment à faire un article dédié pour ce livre.

Les liens associés aux noms vous emmènent vers un des différents sites ou réseaux sociaux de l’auteur.rice/illustrateur.rice : deviantart, facebook, instagram, twitter, fanfiction.net, fictionpress.com, …

La couverture est illustrée par Myst-A.

  • Mauvais sortGabylc ; nouvelle illustrée par Euyevair
  • Les Guetteurs — Illustration de David Rouge
  • Ad Nauseam — Vandheryan ; nouvelle illustrée par Peonees
  • La fille aux yeux de chatKarell Clara ; nouvelle illustrée par DICEShimi
  • You are Mine —  Illustration de Solyane
  • Panthère et PaillettesKalo ; nouvelle illustrée par AKI
  • Cocooning — Illustration de Aluuka
  • Sept jours avec les ocelots — Lati Babeni ; nouvelle illustrée par Radioactive Taiga
  • Le Jardin de HayashiRoger Raynal ; nouvelle illustrée par Clays
  • Le festin de Tezcatlipoca — Illustration de Andy
  • RéincharnationWilliam Lucas ; nouvelle illustrée par Jo Cart
  • Diurne et Nocturne — Illustration de Baka.Rasu
  • Dans l’antre du dragonJaïga ; nouvelle illustrée par Ezachiel
  • Philae — Marie Thullien ; nouvelle illustrée par Anako
  •  Sweet domination — Illustration de Solyane
  • TimideElline ; nouvelle illustrée par Mistéxpi
  • Chat joueur — Illustration de Chidori 
  • Épisode 42 – Dans les geôles de la terreurAeph ; nouvelle illustrée par Aadorah

J’ai personnellement découvert YBY éditions grâce à Sully Holt, autrice d’une des nouvelles qui figure dans le recueil Légendes oubliées, que je vous recommande si vous ne l’avez pas déjà lu et que vous êtes friands de ce type de textes.

Pour avoir un aperçu des illustrations mais aussi des présentations des textes du recueil, je vous invite à consulter la page Facebook de la maison d’édition.

YBY éditions s’engage à publier de « la littérature dite inclusive qui met en scène la diversité sous toutes ses formes, particulièrement les différentes orientations sexuelles, identités de genre ou de sexe« . Et c’est exactement ce qui fait tout l’intérêt de choisir de découvrir un livre publié chez eux.

Plus précisément pour Félin, j’ai beaucoup aimé les diverses illustrations proposées mais j’ai un faible pour Les guetteurs et Diurne & Nocturne. Il est toujours difficile de faire un choix, toutes les illustrations sont superbes.

Côté nouvelles, j’ai bien aimé Réincharnation, pour l’ambiance vengeance et karma.

Si vous aimez les félins, les nouvelles, les thèmes diversifiés, n’hésitez pas à découvrir ce recueil. Vous y trouverez de l’humour, de la peur, de l’espoir et de l’amour.

Note globale : 16/20.


Premières lignes de Réincharnation :

Je suis un chat.
Vous savez, le chat lambda, la bestiole de base légèrement ridicule qu’on peut occuper pendant des heures et des heures avec un faisceau lumineux sur un mur, qui est capable de faire ses griffes sur votre canapé neuf., qui attend que vous soyez endormi pour venir miauuuuuuuuuler à vos oreilles. Un putain de chat, autant le dire.
Et ce n’est pas, mais alors pas normal du tout.

4 commentaires sur “Félin chez YBY Éditions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s