Avis

Et tu marcheras vers les étoiles – Lily Haime

Couverture et présentation :

81lcJxbU0WL

« Personne ne vous prévenait que si vous parveniez un jour à toucher les étoiles, vous devriez vous méfier… »

Sam a grandi pour devenir un champion de gymnastique ; il a ce sport dans les veines, dans le cœur. Il n’a jamais imaginé devenir autre chose. Après un accident survenu aux Internationaux d’Estaires, qui laisse son meilleur ami dans un fauteuil roulant, il n’y arrive plus. Malgré le soutien de ses proches, il se fait renvoyer de l’INSEP et retourne à Bordeaux, son rêve en miettes.

Léo aime cuisiner, tient un blog, et veut faire le tour du monde pour découvrir de nouvelles recettes. Lorsque Sam le rencontre, il tombe dans un autre univers. Un univers fait d’excentricités, de yuzu et de tous ces masques que Léo aime tant. Quoi qu’il cache, Sam finit par se laisser emporter par ce garçon étrange et par son regard bleu, toujours accroché à lui.

Sur les trottoirs de ces rues bordelaises, ils abandonneront les derniers mois de leur adolescence. De vérités arrachées en espoirs reconquis, de désirs murmurés en peurs à peine avouées, Sam et Léo se lanceront à la poursuite d’eux-mêmes. Et cette course – la vie – lèvera le voile de toutes leurs illusions.

« Je suis tombé amoureux d’un garçon qui se promenait dans les étoiles, et moi, j’étais le type paumé, assis par terre qui regardait vers le ciel…  »

Éditeur : MxM Bookmark
Numérique :v5€99
Papier : 23€
Pages : 713
Sortie : juillet 2019


Avis :

L‘OP All Stars 2020 m’a permis de céder à la tentation et de découvrir ce roman de Lily Haime. Je ne vous cache pas que j’avais des appréhensions concernant la longueur de l’ouvrage et ma capacité à gérer la forte plume de son autrice durant un laps de temps aussi important.

Je ne m’en suis jamais cachée, j’ai toujours beaucoup apprécié les livres de Lily Haime. Certes, ses personnages sont souvent torturés mais bien au-delà, c’est rempli d’émotions, de réflexions et de philosophies de vie avec des romances passionnelles. Ce n’est pas de tout repos pour le lecteur mais n’est-ce pas là parfois ce que l’on cherche ? L’aventure du cœur ?

Ce roman n’a pas fait exception pour moi et fonctionne particulièrement bien. D’une part, j’y ai retrouvé la ville que j’aime tant (Bordeaux) et des personnages attachants, les principaux comme les secondaires.

Nous suivons l’histoire du point de vue de Sam, notre gymnaste, à la dérive depuis que son meilleur ami s’est blessé lors d’une compétition. Ce qu’il traverse s’apparente au deuil… enfin, on retrouve beaucoup la colère et l’impuissance dans cette épreuve.

Il rencontre Léo, un jeune homme mystérieux, aux multiples facettes, pas facile à cerner. Il a un faible pour la cuisine et gère un blog sur le sujet d’une main de maître.

Ces deux-là vont se tourner autour, s’apprivoiser, s’éloigner, se rapprocher tout en prenant conscience des limites qui les entourent : par exemple, un voyage autour du monde ou une meilleure amie à ne pas froisser. Évidemment, il reste les élans du corps et du cœur, ceux de la jeunesse et la puissance des émotions qui secouent les adolescents, le manque de contrôle qu’on impute à l’inexpérience et les ressentis exacerbés.

Dans le même temps, on découvre un petit frère particulièrement accro aux araignées et une famille bienveillante. La bande d’amis d’Alix (la BFF de Sam) est éclectique mais les différences ont parfois du bon pour unifier les troupes.

Dans ce livre, on partage plusieurs mois en compagnie de jeunes adultes qui nous font passer par diverses émotions, et j’ai adoré ça.

Note : 19/20.


Extrait :

Depuis quand le regarder quelques secondes était comme l’entendre me dire « Allez, Sam ! Tu as toujours aimé décoller, prendre de la hauteur, prendre de la vitesse. Tu as toujours aimé sentir ton corps se modeler, devenir plus puissant à chaque tour. C’est ton agrès, ta façon d’être. C’est un monde dans lequel tu es toujours à ta place. C’est un endroit où tu peux tout te permettre. Essayer. Comprendre. Recommencer. Échouer. Pleurer. Rire. Progresser. Te dépasser. C’est une routine parfois insupportable, parfois inoubliable. C’est un supplice que tu veux, que tu désires. Ce sont des étoiles dans les yeux. Des sensations indescriptibles. Un besoin d’aller toujours plus loin. Une volonté d’évoluer, de faire de chaque seconde une exception. Et quand tu touches ton rêve du bout des doigts, tout devient clair, tout s’explique. C’est ce que tu es. Et tu le vois se refléter dans chaque moment que tu as traversé pour en arriver là.

7 commentaires sur “Et tu marcheras vers les étoiles – Lily Haime

    1. En général avec Lily Haime, c’est quitte ou double, en MM ou en MF. J’aime beaucoup son style mais parfois on peut saturer. J’ai 1993 dans ma PAL numérique mais j’ai acheté l’intégrale des Roses Cherokees lors de l’OP chez MxM Bookmark. Par contre vu la taille du bouquin, je pense qu’il va y rester encore un petit moment. En plus, le livre est tellement gros et lourd que j’ai peur de l’abîmer. 😂
      Merci pour ton commentaire. 😊😊😊

      Aimé par 1 personne

  1. Avec ta chronique, je vois vraiment la patte de l’autrice se dessiner. Cela ne fonctionne pas trop avec moi, sauf pour l’entourage bienveillant qui est une chose que j’apprécie beaucoup, mais contente que ce petit pavé t’ait fait vivre de belles émotions 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s