Avis

À cœur brisé rien d’impossible — Mathieu Bastien

Couverture et présentation :

En cette fin d’été, fuyant la chaleur écrasante de la Californie, Tom et son petit ami Dylan font route vers Trenton quand le destin en décide autrement. À quelques kilomètres de leur destination, le pire se produit.
L’embardée. Les tonneaux. Le choc. Le néant. Quelques jours plus tard, Tom se réveille. Dans une chambre d’hôpital. La douleur se fait plus insupportable encore lorsqu’il apprend que Dylan est plongé dans un profond coma.
Tiraillé par la culpabilité, le chemin vers la guérison sera longue et difficile. En plus des blessures physiques, les plaies béantes de son âme auront aussi besoin d’être pansées.
Entouré des proches de Dylan et soutenu par Matthew, un infirmier aussi jovial qu’intrigant et bien décidé à le pousser dans ses derniers retranchements, Tom va devoir se reconstruire.
Mais sera-t-il prêt à livrer bataille contre ses propres sentiments et à accepter un avenir bien différent de ce qu’il avait jusqu’alors imaginé ? Quand un os se fracture, on l’immobilise pour qu’il se répare. Quand un organe est atteint, on opère, on traite, on suture.

Mais quand le cœur se brise, se réduit en miettes, existe-t-il un remède ?

Éditeur : MxM Bookmark
Numérique : 5€99
Papier : 16€
Pages : 260
Sortie : avril 2020

Avis :

Il n’existe pas de sujet plus délicat à traiter que celui abordé dans ce roman et pourtant, je ne vais même pas pouvoir vous en parler sans vous ôter le plaisir de la découverte.

Laisser entendre qu’il s’agit de romance pure serait un mensonge puisque Tom raconte une partie de son histoire, oui, mais qu’elle est plus centralisée sur la destruction et reconstruction de l’âme que sur une éventuelle relation amoureuse.

Nous débutons le roman aux côtés de Tom et Dylan, couple heureux, quelques instants avant que tout bascule.

Tom sort du coma le premier. Voir Dylan inconscient le pousse à de multiples remises en question, bien aidé aussi par sa culpabilité. Débute alors une longue descente aux enfers pendant laquelle Tom se livre avec justesse et réalité sur les sentiments, pensées et émotions qui le traversent durant cette épreuve. Il n’y a pas de bonne manière de voir ou de faire en la matière, c’est propre à chacun.

L’ensemble est bien écrit, touchant par moment. Évidemment, quelques passages donnent envie de pleurer, je doute qu’on puisse rester indifférent à ce qui se passe dans ce livre. Parfois, Tom m’a donné envie de le gifler, pas parce qu’il se morfond mais simplement parce qu’il peine à mesurer la portée de ses actes et des conséquences inévitables qui resteront après ça comme de nouveaux fardeaux à trimbaler.

L’unique question que je me suis posée à mesure que je lisais était sur le happy end promis par l’étiquette romance contemporaine : il se passe de tels événements qu’il est difficile d’imaginer une fin heureuse et pourtant, elle se dessine.

N’y espérez donc rien de comique, tout est plutôt sombre et triste en majorité. Ceci étant, quelques passages sont très beaux et viennent apporter un autre sens à la mélancolie ambiante.

Note : 18/20.


Extrait :

C’est étrange, on gaspille tant d’instants de notre présent à s’inquiéter de l’avenir, à faire des projets, des prédictions. Trouver des solutions à des problèmes dont même la réalité future est incertaine. L’avenir, on croit pouvoir l’imaginer, mais tout ce que l’on suppose est faux. Irrémédiablement, chaque seconde qui passe, chaque inspiration, chacun de nos mouvements et de nos décisions modifie l’avenir. Penser savoir à l’avance n’amortit pas le choc, car quand le voile se lève, l’avenir est bien différent de ce que l’on avait pu imaginer. Et on se le prend de plein fouet.

Un commentaire sur “À cœur brisé rien d’impossible — Mathieu Bastien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s