Avis

La maison hantée – Shirley Jackson

Couverture et présentation :

517QOcUkFaL

Construite par un riche industriel du XIXe siècle, Hill House est à l’image de son créateur: labyrinthique, monstrueuse, ténébreuse à souhait. De plus, on la dit hantée. Fasciné par les phénomènes paranormaux, le docteur Montague invite des sujets réceptifs au surnaturel à passer l’été à Hill House afin de mener une enquête. Une enquête qui va tourner au cauchemar…

Éditeur : Éditions Payot et Rivages
Poche : 8€20
Pages : 270
Sortie : novembre 2016 (cette édition)

Avis :

Pour ceux qui ont lu mon article Alors, ce déconfinement ?, vous savez que j’y évoque une grosse panne de lecture mais surtout ma déconvenue face à ce titre, et hier soir, j’y ai mis un point final après dix-neuf jours à le traîner comme un boulet. C’est sûrement la première fois ici que je rédige un retour aussi négatif mais il est essentiel, car, si vous l’avez lu, ça me plairait beaucoup que nous puissions en parler.

La maison hantée met en scène le Docteur Montague, l’organisateur de ce séjour particulier, puis Luke, l’héritier de la demeure, ainsi que Theodora et Eleanor deux jeunes femmes que le docteur a sélectionnées soigneusement pour l’étude. Shirley Jackson n’hésite pas à nous jeter dans une ambiance étrange et peu attirante avec des descriptions qui pourraient faire froid dans le dos, auxquelles j’ai été hermétique.

Les personnages ne sont pas sympathiques, j’irai même jusqu’à dire qu’ils sont d’une méchanceté rare. Il est difficile de les aimer et de s’y attacher dans ces conditions.

Le premier point dérangeant vient du style d’écriture que je qualifie de vieillot avec lequel j’ai eu beaucoup de mal. Cela ne s’est guère arrangé à mesure que je lisais, le ton me laissant sur la touche.

Le second point gênant vient de l’absence d’action et de concret alors qu’on nous vend une maison hantée. Il faut attendre la moitié du livre pour avoir des manifestations surnaturelles.

La troisième chose qui me laisse perplexe vient de la construction de l’ouvrage, préférant nous laisser dans le flou après chaque évènement anormal. Je sais qu’il s’agit d’un choix qui peut porter ses fruits dans une telle histoire, malheureusement, ça n’a fait que renforcer mon incompréhension, d’autant que je n’ai trouvé aucun mystère à résoudre, ayant vu venir la finalité du livre assez rapidement.

Au final, ce roman reste assez difficile d’accès, peu moderne (de mon point de vue) et dont l’intrigue et la chute manquent de surprises. Flippant ? Peut-être pour ceux qui sauront se laisser prendre par la plume de Shirley. Après tout, il paraît que c’est une référence dans ce domaine, y compris dans le style gothique. Pour ma part, je lirai peut-être une nouvelle à l’occasion mais il est évident que ce ne sera pas pour tout de suite.

Note : je m’abstiens, vous aurez compris que c’est un ratage complet vu que je suis passée totalement à côté du livre.


Extrait :

Prise d’une brusque inquiétude, Eleanor sentit que Mrs. Dudley n’aimait pas qu’on se moque de Hill House ni qu’on la critique. Peut-être croit-elle que la maison nous entend… Elle regrette aussitôt d’avoir eu cette pensée et dut frissonner, car Theodora se tourna vers elle avec un bref sourire et lui toucha légèrement l’épaule, comme pour la rassurer. Quelle fille charmante, se dit Eleanor en lui rendant son sourire. Pas du tout le genre de personne qui va avec une maison aussi lugubre. Moi aussi, j’imagine que je détonne – mais, à vrai dire, je ne vois pas à qui Hill House pourrait correspondre… Elle se mit à rire en remarquant l’expression de Theodora, debout sur le seuil de la chambre verte.

Un commentaire sur “La maison hantée – Shirley Jackson

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s