Avis·manga

[Manga] Suicide Island —Kouji Mori (volumes 1/2/3)

Couverture et présentation :

51uwQGHogGL._SX347_BO1,204,203,200_

Hospitalisé après une tentative de suicide, Sei se réveille sur une ile apparemment désertée. Mais il découvre vite qu’il n’est pas tout seul du tout, et que cet endroit est en fait utilisé par la société japonaise pour se débarrasser des individus suicidaires dont elle ne souhaite plus assumer le coût. Dans cet environnement oppressant, certains mettent définitivement fin à leurs jours, tandis que d’autres choisissent de recommencer à zéro. mais tous ont en commun une grande fragilité psychologique, et vivre ensemble, deviendra vite une lutte permanente…

Éditeur : Kazé
Numérique : 4€99
Papier : 7€99
Pages : 224
Sortie : novembre 2011

Avis (sur les trois volumes) :

Merci à Kazé d’avoir mis à disposition gratuitement les trois premiers tomes de cette série et d’autres que vous pouvez retrouver sur le site de la maison d’édition jusqu’au 12 avril (les liens vers les diverses plateformes d’achat sont sur ce site). Merci à L’apprenti Otaku pour le partage de cet info.

La série est terminée en 17 volumes. J’ignore encore si je poursuivrai la découverte mais j’en ai très envie.

Suicide Island, c’est un univers riche et prometteur sur la condition humaine. On ouvre des portes qu’on ne soupçonnait même pas d’exister, comme la furieuse envie de vivre qui saisit ceux qui ont pourtant eu envie de mourir.

Un homme face à lui-même et aux autres : l’individualité dans toute sa splendeur au milieu de l’adversité, qui prend un tout autre sens sur cet île isolée du reste du monde.

Difficile de savoir pour le moment si cette île des suicidés est une expérience gouvernementale bienfaitrice (bon, ça c’est mon âme optimiste qui s’exprime et qui refuse de voir toute la noirceur du monde et qui espère sincèrement que ça peut cacher autre chose – fiabilité ? 0,0001% mais l’espoir fait vivre) ou si c’est le meilleur tombeau que les dirigeants aient pu trouver pour tous ceux qui sont considérés comme des déchets de la société : les suicidaires mais pas seulement eux, en réalité.

On y dénonce plusieurs choses. La plus évidente, c’est la faculté de l’être humain à suivre ses bas instincts dès lors qu’aucune loi ne vient de mettre sur sa route et ça s’illustre parfaitement bien avec les jeunes filles qui sont abusées pour satisfaire les hommes en rut. De fait, même si c’est cruel, la réaction de Kai à l’appel à l’aide des filles n’est pas si inattendue que cela vu les conditions dans lesquelles ils doivent tous vivre désormais : c’est chacun pour soi.

On pourrait y intégrer aussi les changements de Sei, celui qui va se découvrir un penchant pour la chasse, même s’il y a une énorme différence : chasser pour survivre et non pas pour le plaisir de tuer. Sei est à lui seul un personnage complexe dont l’évolution est constante. On pourrait lui reprocher la pseudo bagarre qui arrive à la fin du troisième tome mais il a raison de définir des limites : c’est la loi de la jungle.

L’ambiance n’est pas à la fête ou si peu puisque différents groupes d’individus vivent sur cette île, ce qui peut facilement provoquer des bastons et des vols régulièrement. Le partage des denrées, des biens et des compétences reste pourtant la meilleure solution pour assurer la survie du groupe et le sienne.

Les réflexions qu’offre ce manga me semblent être déjà une bonne base de lecture. L’existentialisme est au cœur de ce départ en fanfare.

Sei le dit lui-même :

Suicide Island — tome 1

On pourrait penser que c’est facile de se laisser mourir dans une telle ambiance, d’autant qu’on parle de suicidaires récidivistes mais parfois, c’est autre chose qui prend le dessus. Et si, comme Sei, chacun voyait la possibilité de vivre enfin, sans plus se soucier de tout ce qui pesait sur eux dans leur vie moderne, rythmée par la productivité et la consommation ?

Quelques rares scènes « choc » sont à prévoir en cours de lecture, de mon point de vue. On est dans un univers relativement cruel, nécessaire pour normaliser les attitudes « animales » de l’être humain qui refont surface et ne sont suivies d’aucune condamnation.

Avez-vous lu cette série ? L’avez-vous apprécié ?

Note : 18/20.

Couvertures des t2 et t3 :

11 commentaires sur “[Manga] Suicide Island —Kouji Mori (volumes 1/2/3)

  1. Content de voir que le partage de bon plan a porté ses fruits !
    Et du coup, j’ai hâte de découvrir aussi le titre. J’ai mis en pause les titres offerts par Kazé parce que j’ai été pris d’une envie de relire Prisonnier Riku, et après avoir enchaîné les 33 tomes déjà sortis, je me remets dans L’Attaque des Titans. Apres ça, je reprendrai ces titres entre deux parties de Final Fantasy VII.

    Merci pour cet avis qui donne vraiment envie !

    Aimé par 1 personne

    1. Si tu les as téléchargés, tu pourras toujours les découvrir quand ce sera le moment.
      Je n’ai pas lu le reste encore. J’ai des romans qui m’attendent auxquels je voulais accorder la priorité mais j’ai apprécié la coupure que m’a offert Suicide Island. 😉
      Tu as bien occupé, c’est l’essentiel. Bonnes lectures et bon jeu. 😊

      Et merci à toi.

      J'aime

    1. Si tu arrives à le trouver. J’ai envoyé un message à Kazé et pour le moment, ils ne compte pas refaire le stock des tomes introuvables. En occasion, j’ai vu des tomes à vendre à 90€. 😔😔😔
      Je vais attendre un peu et voir s’ils le rééditent un jour. Pas trop envie de l’acheter en numérique.

      Aimé par 1 personne

      1. Non mais t’en fais pas, je l’ai noté pour ne pas oublier, ce ne sera sans doute même pas cette année que je m’y pencherai car j’ai d’autres noms sur ma liste et je veux terminer les 12 romans de ma PAL qui me restent avant de commencer quoi que ce soit, mais merci de l’info

        Aimé par 1 personne

      2. J’imagine que ce n’est pas prioritaire mais le fait est que j’aurais aimé le savoir avant de le lire. 😔 Ça m’a dégouté. Je leur ai gentiment dit que c’était dommage de proposer la découverte d’une série incomplète en papier.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s