Avis

Séisme (Le gardien -4-) — L. N. Nikita

Mes avis sur les précédents tomes :

Couverture et présentation :

61VeS-pI+0L

Pourquoi ne puis-je pas avoir une vie paisible et normale comme la plupart des gens ? Bon, d’accord, j’ai quatre éléments qui ont élu domicile dans ma tête et me parlent, ce qui est assez éloigné de la norme, j’en conviens. Maintenant, je dois apprendre à les maîtriser si je veux accompagner un démon aux pouvoirs super cools dans une dimension de psychopathes qui retiennent prisonnier mon démon de petit ami, je dois convaincre un loup très protecteur de ne pas me suivre dans cette mission suicide et je dois apprendre à être le plus cool des beaux-pères. La routine quoi.

Éditeur : Juno Publishing
Numérique : 4€49
Papier : 16€50
Pages : 196
Sortie : avril 2020

Avis :

Une jolie conclusion pour cette saga qui est aussi entraînante que précédemment.

Adrian doit assumer la désertion de Silas surtout auprès de Kae, ce jeune démon qui découvre les joies des émotions humaines. Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce n’est pas facile tous les jours. Il s’entraîne dur pour parvenir à être assez puissant pour aller récupérer Silas mais les éléments en lui ne semblent guère s’investir.

Séisme tourne autour de l’élément Terre, celui qui fait défaut à Adrian le plus fréquemment, et se déroule en partie dans le monde démoniaque des Arcos. La visite de ce monde ne sera pas très touristique, bastons et sang qui coule attendent nos amis.

La construction de l’histoire ne varie pas d’un tome à l’autre avec action et suspense qui vont crescendo, laissant le loisir aux péripéties de nous porter sans couac. La seule chose que je pourrais reprocher, c’est le côté facile de la résolution des problèmes mais ça tient plus du fait que j’ai apprécié l’immersion dans la série du Gardien au complet et que je n’ai pas envie que ça s’arrête de cette manière.

Les romances diverses, que ce soit la principale ou les secondaires, sont assez rapides dans l’évolution des sentiments et pourraient gêner certains lecteurs. De mon côté, l’ambiance fantasy me permet de faire abstraction de ce détail même si c’est une chose que je relève régulièrement dans mes lectures de romances « contemporaines » (et qui parvient facilement à m’agacer). Ceci dit, ces sentiments ne facilitent pas nécessairement la romance surtout dans le cas d’Adrian. Les nombreux obstacles sur sa route n’aident pas.

Cette série est idéale pour les amateurs de romances dans lesquelles se trouvent magie, métamorphes, anges, démons, vampires, le tout bercé par une intrigue divertissante liée aux quatre éléments. Sans oublier quelques passages atroces et crades, les bagarres sont rarement propres mais avec des épées, encore moins.

Adrian reste un héros trop gentil, très peu nuancé (même s’il est capable de colère et de ressentiment), mais c’est sa nature première d’être tel qu’il est et qui fait qu’il est aussi ce fameux gardien. Les autres personnages, surtout les démoniaques, ne s’embarrassent pas de gentillesse ce qui donne quelques scènes marrantes pour les lecteurs les plus réceptifs. J’ai beaucoup aimé Masha par exemple, même s’il n’est pas un modèle à suivre.

A découvrir si le thème vous tente, l’univers est riche, juste ce qu’il faut pour en faire une lecture agréable sans prise de tête.

Note : 18/20.

Un commentaire sur “Séisme (Le gardien -4-) — L. N. Nikita

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s