Avis

La traversée (Jake et Noah -1-) — Erika Boyer & Eléonore Christien

Couverture et présentation :

Quand Noah se voit proposer une importante somme d’argent en échange d’une simple traversée à bord d’un voilier et d’une livraison discrète, il n’hésite pas une seconde et décide de quitter l’Angleterre pour cette expédition suspecte vers l’Italie.

À bord, il rencontre Jake, un très bon joueur de poker mais surtout un excellent tricheur dont les arnaques font écho au côté voleur de Noah. Les deux pourraient réaliser de grandes choses ensemble, et ils auront peut-être l’occasion de le faire plus tôt qu’ils ne le pensent…

Partez à l’aventure avec Jake, Noah et tout l’équipage. Premier arrêt : port de Gijón, en Espagne !

Éditeur : auto-édition
Numérique : 2€99
Pages : 68
Sortie : décembre 2018

Avis :

J’ai profité d’une promo pour acquérir cet ouvrage, ultra court, mais plaisant puisqu’il réunit une belle histoire et de jolies illustrations.

Qui dit premier tome, dit aussi frustration. Il faut bien que j’évoque ce problème même si la suite pourrait appartenir à l’imagination du lecteur, j’ai, pour ma part, très envie qu’Erika mette les mots dessus.

Mais parlons de cette traversée mouvementée. Nous sommes au début du dix-neuvième siècle, où l’homosexualité n’est pas bien vue. De fait, les deux jeunes hommes ne peuvent pas se permettre d’avoir une relation. Il n’est pas évident d’accepter de ressentir un désir que la morale exclue. C’est d’autant plus dangereux dans l’espace confiné d’un bateau.

Mettre en avant deux personnes ayant une capacité les plaçant du mauvais côté de la loi est risqué mais c’est un scénario qui fonctionne. Un tricheur et un voleur pourraient faire des merveilles en s’alliant et c’est peut-être ce qu’ils vont découvrir durant ce voyage.

Je n’ai pas trop d’affinités avec le vol ou la triche mais il faut reconnaître qu’il existe souvent des circonstances atténuantes, surtout quand les criminels sont de braves gars. Il est difficile de condamner d’office des actes qu’on estime répréhensibles sans avoir toutes les cartes en main.

Le mystère entourant ce qu’ils doivent amener à bon port est entretenu jusqu’au bout et sert de fil conducteur à ce premier volume. Un peu d’action à prévoir, beaucoup d’humour, des sentiments naissants, le tout promettant de faire passer un moment agréable.

Ce texte est définitivement trop court mais prometteur. C’est une mise en bouche réussie.

Note : 18/20.

6 commentaires sur “La traversée (Jake et Noah -1-) — Erika Boyer & Eléonore Christien

  1. Me voilà enfin pour te remercier une nouvelle fois pour cette chronique ♡ Je suis heureuse que tu aies profité de l’offre sur ma boutique pour découvrir ce court roman d’aventure et que tu aies passé un bon moment ! J’espère vite pouvoir écrire la suite des aventures de Jake et Noah et j’espère que la suite te plaira à ce moment là !
    Encore merci, et comme toujours, si tu as une minute pour poster ton avis sur Amazon, tu sais que ça me sera vraiment utile ♡

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s