Avis

Le langage des fleurs & Le chant de l’océan — Erika Boyer

Couvertures :

dav

Le langage des fleurs

Rose est dans une relation amoureuse qui ne la satisfait pas mais à laquelle elle ne parvient pas à mettre un terme. Elle supporte le comportement souvent abusif de son petit ami et se concentre sur ce qui a de l’importance pour elle, à savoir, la boutique qu’elle a héritée de son père. Mais le beau Ethan va venir mettre son cœur à l’envers et chambouler le faible équilibre de sa vie.

Rose se laissera-t-elle cueillir par ce bel inconnu tatoué au charme indéniable ? Arrivera-t-elle enfin à se libérer de cette relation sans amour qui la lie à un homme dont elle pense être redevable ? Une chose est sûre, l’été s’annonce plein de promesses et les mystérieuses livraisons de fleurs dont la jeune femme est gratifiée seront aussi surprenantes que réconfortantes.

Éditeur : auto-édition
Papier : 14€90
Numérique : 3€99
Pages : 300
Sortie : juin 2017

Avis :

Bienvenue à Lacanau-Océan ! Si vous ne connaissez pas, voici des photos que j’ai eu l’occasion de prendre il y a quelques années. 😱. Je vous fais grâce de mon moyen en poussette sur la plage. 😂. Nostalgie.

PicsArt_03-03-08.08.11.jpg
Octobre 2013 – Vacances de la Toussaint

Rose est propriétaire d’une boutique et a un petit-ami pas si charmant que cela mais s’en accommode. Elle manque de confiance en elle et se dévalorise. Heureusement, elle peut compter sur Stecy, son employée et amie ainsi que sur Lucas, son cousin.

Lorsqu’elle fait la connaissance d’Ethan, elle est surprise par cet homme ainsi que par les sentiments qu’il fait naître en elle. En parallèle, Rose reçoit des fleurs d’un expéditeur anonyme et rencontre quelques ennuis avec un type qui tient à racheter son commerce.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il est difficile de s’ennuyer. Dans cette romance, on aborde plusieurs thèmes, celui de la culpabilité (mais je ne peux pas vous en dire plus), des comportements abusifs, de l’importance de la famille (celle que l’on a et celle que l’on se crée)…

Rose est une jeune fille qui va évoluer et s’apercevoir qu’elle a plus de force en elle qu’elle ne le pensait et contrairement à ce que l’on peut croire, ce n’est pas grâce à ce nouvel homme qui rentre dans sa vie mais bel et bien grâce à elle-même.

Peut-être que j’ai trouvé que certains passages allaient un peu vite mais dans l’ensemble, c’est un texte que j’ai beaucoup aimé. Erika Boyer sait y faire avec les émotions de ses personnages et ne s’embarrasse pas de les rendre parfaits, ils sont juste profondément humains.

Ma note : 17/20.


Le chant de l’océan

La relation de Stecy et Lucas souffre de leur passé respectif et si leurs sentiments les poussent irrémédiablement l’un vers l’autre, leurs vieux démons continuent de ronger le lien fragile qui les unit.

Sur le papier, leur couple n’a aucun avenir, mais en réalité, leur amour est une évidence et ils sont prêts à tout pour être ensemble.

Face à cet océan qu’ils chérissent tant, celui-là même qui rythme leur vie, ils feront tout leur possible pour être heureux ensemble. Mais cela sera-t-il suffisant ? Pourront-ils vaincre leurs ennemis en sachant que ces derniers se cachent à l’intérieur d’eux-mêmes ?

Si vous avez aimé Rose et Ethan, vous adorerez Stecy et Lucas dans ce spin-off de ‘Le langage des fleurs’ !

Pages : 262
Sortie : octobre 2018

Avis :

Nous avons découvert Lucas et Stecy précédemment, même si ce roman peut être lu sans Le langage des fleurs, je ne le recommande pas. Ce sont des histoires liées et complémentaires.

J’ai préféré ce couple, peut-être parce que leurs passés respectifs sont plus problématiques que ceux de Rose et Ethan (ce n’est que mon avis). Ils ont tous les deux des démons à recadrer avant de pouvoir se laisser pleinement emporter par les sentiments qu’ils ressentent l’un pour l’autre. Et même si je suis la première à apprécier les romances, ici, c’est plutôt de la reconstruction de soi qui doit impérativement passer par un travail solitaire. Évidemment, il est toujours plus simple lorsqu’on peut se reposer sur quelqu’un mais on sait tous que pour que les choses fonctionnent, ça doit être fait pour nous-même. Stecy n’échappe pas à cette règle. Cela sans évoquer ce qui se passe du côté de Lucas.

Comme dans la plupart (peut-être même tous) des romans d’Erika Boyer, on a un déconstruction du schéma classique de la romance, ce qui pourrait être déstabilisant. Il se trouve qu’au-delà du côté rafraichissant du concept, il y a un traitement des personnages qui se fait en profondeur pour en apprécier toute la psychologie et l’évolution de ces derniers.

Pour éviter de me répéter, ce que je dis plus haut au sujet du Langage des fleurs est aussi recevable ici.

Ma note : 18/20.


Pour conclure, nous avons ici deux belles histoires en bord de mer avec quatre personnages clés qui n’ont pas fini d’en voir même s’ils sont amoureux. Aimer, n’est pas une finalité, c’est un bonus, un appui parfois mais l’objectif est de parvenir à être en heureux en s’acceptant, en acceptant un passé parfois douloureux et en réalisant que tout ce qu’on veut devenir ne tient qu’à notre propre volonté d’avancer et à la connaissance de nos capacités.

5 commentaires sur “Le langage des fleurs & Le chant de l’océan — Erika Boyer

  1. J’ai mis du temps à réussir à venir lire ta double chronique, mais l’attente valait le coup ! Ça m’a fait super plaisir de lire ton avis et de voir que tu avais aimé ces deux tomes, avec une petite préférence pour celui de Stecy et Lucas ♡ Et en plus tu as déjà été sur les lieux, c’est cool **
    Je m’égare xD Je voulais juste te dire merci pour cette chronique ♡

    Aimé par 1 personne

    1. Merci 💕.
      Eh bien, Erika a une belle plume. Je n’ai pas encore tout lu. Elle a une duologie parue chez Hugo que je lirai bientôt. Le second tome sort dans quelques jours.
      Et ces couv’ sont effectivement très belles. 😍

      Aimé par 1 personne

Répondre à Erika Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s