Avis

Pardon — Erika Boyer

Couverture et présentation :

51tNDHK-SBL


Tandis que le monde évolue et que la jeunesse fait preuve d’une plus grande ouverture d’esprit qu’avant, il reste tout de même des sujets dont il ne faut pas parler, des tabous qui ne sont pas prêts à être brisés. Mais quand l’inceste cache un amour inconditionnel, que deux âmes ont simplement eu la malchance de ne pas naître dans les bons corps, n’est-il pas envisageable d’accepter l’inacceptable ?

Will ne prendra pas le risque, il préférera partir à 600 km de sa sœur plutôt que de potentiellement l’entraîner dans sa déchéance. Reste à savoir si « loin des yeux, loin du cœur » est une réalité ou bien un proverbe menteur, et si Sarah acceptera de perdre son frère dans ce sacrifice amoureux.

Éditeur : auto-édition
Papier : 14€90
Numérique : 3€99
Pages : 304
Sortie : novembre 2016

Avis :

Encore une histoire d’inceste, oui, oui, mais ce n’est pas ma faute si j’ai décidé cette année de m’accorder un marathon auteur (Jeremy Henry en avait fait les frais en 2018) en optant pour Erika Boyer. La seule différence, c’est qu’Erika compte moins de publications à son actif (il me semble) et qu’ensuite, je ne vais pas les lire les uns après les autres (enfin pas tous). Vous êtes prévenus.

Donc l’inceste, un sujet bien tabou et pourtant, qui peut prétendre avoir son mot à dire dès lors que les relations se passent entre adultes consentants ? Je ne cherche pas à faire passer une quelconque leçon de morale dans un sens ou dans l’autre. Le fait est que j’ignore le genre de réaction que j’aurais si je me retrouvais mêlée à une histoire de ce genre. J’espère juste que je saurais me montrer respectueuse.

Mais parlons plutôt de Will, ce jeune homme en souffrance qui éprouve des sentiments interdits pour sa sœur. Will décide de partir loin de sa famille pour ne plus subir ce trouble perpétuel qui mine son quotidien.

Si mettre de la distance est une bonne chose en apparence, il s’avère que c’est toujours plus difficile à vivre. Et c’est avec ce nouveau départ que nous suivons les premiers pas de Will dans sa vie d’adulte.

Premier point, cette histoire se déroule principalement à Bordeaux (ma ville, enfin, celle où j’ai vu le jour) et des élans de nostalgie se sont glissés dans ma lecture. Bref. Bordeaux. Si je devais choisir une seule grande ville, ce serait celle-ci.

Second point, si c’est bien une romance, l’autrice fait un choix qui me paraît important : c’est Will qui mène cette histoire et Sarah n’est pas si présente que cela. Il faudra attendre plus de la moitié du roman pour la voir apparaître. C’est une bonne chose. On pose des bases, on s’imprègne des pensées de Will, de ses contradictions, de ses vaines tentatives. On apprivoise ses sentiments et on les admet.

Erika Boyer a le chic pour nous écrire des romances dont la construction n’est pas classique et c’est rafraîchissant. Ce texte est rempli d’émotions et de tellement d’amour, de l’amour sous différentes formes mais d’une telle force qu’on ne peut qu’espérer qu’il perdure.

C’est une histoire belle et triste à la fois parce qu’Erika n’a pas souhaité faire quelque chose de trop fictif et s’en tient à des réalités douloureuses comme les réactions de ceux qui savent, ne comprennent pas et abandonnent Will et Sarah. Dans l’ensemble, c’est une jolie découverte malgré un thème tabou.

Ma note : 18/20.

3 commentaires sur “Pardon — Erika Boyer

  1. Je t’embête pour que tu actives la fonction commentaire, mais au final j’ai peu à dire si ce n’est merci xD Merci d’avoir lu un autre de mes livres et merci d’en avoir fait un si joli retour ♡ Je suis super touchée par ton avis et heureuse que tu aies apprécié cette lecture !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s