Avis

Toutes les histoires d’amour du monde — Baptiste Beaulieu

Couverture et présentation :


Lorsqu’il découvre dans une vieille malle trois carnets renfermant des lettres d’amour, le père de Jean sombre dans une profonde mélancolie.
Jean, lui, tombe des nues : Moïse, son grand-père, y raconte toute l’histoire de sa vie. Plus incroyable encore, Moïse adresse son récit à une inconnue : Anne-Lise Schmidt.
Qui est cette femme ? Et surtout qui était-elle pour Moïse ? Comment quelqu’un de si chaleureux et sensible dans ses lettres a-t-il pu devenir cet homme triste et distant que père et fils ont toujours connu ?
Naviguant entre les grands drames du xx e siècle et des histoires d’amour d’aujourd’hui glanées dans une tentative éperdue de faire passer un message à son père, Jean devra percer le lourd secret d’un homme et lever le voile sur un mystère qui va chambouler toute une famille…

Éditeur : Mazarine/Le livre de poche
Grand format : 19€50
Poche : 8€40
Numérique : 13€99
Pages : 450
Sortie : octobre 2018

Avis :

Ce livre, je l’attendais. Terriblement. J’attendais la sortie poche pour des raisons pratiques, ayant les autres de l’auteur dans ce format là.

Ce livre, je l’ai vu tourner si souvent, pendant des mois et des mois. Ma curiosité ayant besoin d’être satisfaite après autant de retours intrigants, il était important que je n’attende pas des mois pour m’y mettre.

Baptiste Beaulieu est un excellent conteur, un de ceux qui en quelques mots fait surgir des émotions diverses et variées. Sa plume n’est probablement pas sans défaut, ni même unanime mais chaque fois que je lis ce monsieur, quelque chose se passe.

Des mots bouleversants, des mots apaisants, des mots et encore des mots mais alignés efficacement.

Il me paraît impossible de rester indifférent en lisant ses textes, et encore moins celui-ci, pour une première raison évidente : peut-être n’avons-nous pas connu la guerre mais ses ravages parviennent à résonner encore dans le cœur de certains. Il subsiste toujours une voix intérieure pour dire que c’est arrivé, que ça arrive encore. Effrayant.

Ici, c’est l’histoire de Jean, qui part sur les traces de son grand-père (Moïse) décédé, parce que ce dernier a caché un secret toute sa vie. Le père de Jean a trouvé des carnets sur lesquels Moïse écrivait des lettres adressées à une mystérieuse Anne-Lise.

Des jeunes années de Moïse, nous en apprenons quelques bribes. Des horreurs de la guerre, nous en apprenons beaucoup. Le tout se mêle aux mystères entourant Anne-Lise.

Mais Baptiste Beaulieu voulait aussi parler d’amour, de celui qui se tait, de celui qui hurle, de celui qui se cache, de celui qui s’étale,… De cet amour filial aux élans amoureux, de parents, d’enfants, d’hommes, de femmes, de ces mille visages… De ces silences qui crient plus fort que tout, des manifestations d’affection qu’il est nécessaire d’interpréter pour comprendre tout l’amour qu’elles contiennent.

Faut-il avoir tout vu pour devenir sage ? Faut-il côtoyer la misère et la mort pour devenir profondément humain ?

L’histoire de Moïse n’est pas un cas isolé, c’est probablement le plus triste. Combien de Moïse ont vécu dans l’incertitude ? Et combien d’hommes se sont condamnés à n’être plus que de la pierre qui laisse rien transparaître ? Des blessures invisibles mais indélébiles.

Je suis certainement à côté de la plaque avec ce retour mais c’est le seul possible pour moi.

Vous aimez les récits de vie ? La guerre ? L’amour ? Les évolutions familiales ? Alors lisez ce livre parce que rien ne saurait être meilleur que de réunir des personnes qui se manquent ou se sont manqués.

Ma note : 20/20. Coup de cœur.

3 commentaires sur “Toutes les histoires d’amour du monde — Baptiste Beaulieu

Répondre à Rowenabookine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s