Avis

Un dernier baiser avant la fin du monde de Lorys V.

Couverture et présentation :

un-dernier-baiser-avant-la-fin-du-monde-1291193-264-432

S’il ne vous restait que quelques heures à vivre, quel serait votre dernier vœu ?

En débutant une journée a priori habituelle, Anthony, garçon timide et introverti, est loin de deviner qu’un nuage toxique d’une énorme amplitude a commencé à se répandre et détruire toute forme de vie sur son passage. Il ne reste plus à l’humanité que quelques heures de répit, avant de disparaître.

Si la plupart des individus, une fois avertis, se hâtent de rejoindre leurs proches pour vivre ces derniers moments en leur compagnie, Anthony découvre à quel point il est seul. Ses parents vivent loin, et l’amour et l’amitié sont absents de son quotidien. Désemparé, il entame un triste bilan d’une existence qu’il a l’impression de ne pas avoir eu ni le temps ni courage de vivre pleinement. Mais il se demande également quel est le dernier désir qu’il aimerait expérimenter avant de mourir, et l’identifie : terminer sa vie dans les bras d’un garçon, en échangeant avec lui un tendre baiser.

Dans le climat de panique collective qui domine, ce genre de défi est bien difficile à réaliser. Toutefois, l’apparition de Dylan, jeune homme séduisant mais un brin arrogant, pourrait bien changer la donne. A ses côtés, il découvre que la renaissance du désir porte avec elle un dernier et déstabilisant sursaut de vie…

Éditeur : auto-édition
Papier : 10€95
Numérique : 3€99
Pages : 264
Sortie : janvier 2020

Mon avis :

Je n’ai pas été tout à fait convaincue par certains points de cette apocalypse mais j’ai décidé de ne pas évoquer de détails pour limiter d’éventuelles révélations mais aussi parce que se trouver dans un cadre hypothétique rend la réalité plus abstraite. Et je rajoute que j’ai interrogé mon homme sur ce qui me posait problème et qu’il n’est pas d’accord avec moi… Mon retour ne tiendra pas compte de ce petit couac.

Dans la première partie, nous suivons Anthony, presque la trentaine, plutôt coincé et respectueux des règles. En se réveillant, il note des détails perturbants mais c’est plus tardivement que le monde aura connaissance d’un nuage toxique impossible à stopper.

La population semble saisir l’urgence de la situation : évidemment, il y a la panique mais il y a aussi la résignation. Anthony est un mélange des deux même s’il réalise tout ce à côté de quoi il est passé à cause de sa timidité. Et c’est sur ce point que les dernières heures accordées aux êtres vivants vont se concentrer. Anthony va réaliser un fantasme puis espérer trouver celui qui lui donnera le dernier baiser avant la fin du monde.

L’aventure est sympathique, l’esprit d’Anthony tortueux, assez pour alimenter plusieurs pages. Le rythme est correct même si j’aurais apprécié plus de moments sur la seconde partie de ce roman.

La romance est assez rapide mais le contexte ne se prête pas à autre chose. Cependant, c’est dans cette seconde partie justement que j’ai eu plus de mal avec l’attitude de Dylan et la tendance à se laisser porter d’Anthony.

En dehors de cela, le roman pose une question essentielle sur les priorités que l’on donne aux gens et aux choses. Une fin du monde remet tout en question. En ça, l’auteur s’est amusé avec les émotions et les contradictions des êtres humains. L’Homme est capable de changer du tout au tout dès lors qu’il est confronté à sa mort.

Un moment agréable de lecture.

Ma note : 16/20.

Un commentaire sur “Un dernier baiser avant la fin du monde de Lorys V.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s