Avis

Sous la couverture de Raphaël Morgano

Couverture et présentation :


Toutes les nouvelles de ce recueil ont pour point commun la thématique du livre. « A chute » pour la plupart, elles expérimentent à des degrés divers le concept de mise en abyme. Elles s’entremêlent subtilement aux œuvres des écrivains qui les ont inspirées (Borges, Cortázar, Paul Auster…) et sont autant d’hommages à nos rapports ambigus à la lecture et à l’écriture.La nouvelle d’ouverture, Fellation, tend un piège assez grossier au lecteur, par lequel l’auteur applique sans retenue le conseil de l’un des personnages. Celle qui suit, Rotation, est un conte du bookcrossing. Dans Provocation, Julien Courtade, avatar de Julio Cortázar, propose des variantes à Continuité des Parcs…Ce recueil, dans une version courte, a été finaliste du Prix de la Nouvelle d’Angers 2016. Ce prix est le seul en France à récompenser un recueil entier inédit.

Éditeur : auto-édition
Papier : 9€99
Numérique : 2€99
Pages : 178
Sortie : décembre 2017

Mon avis :

J’ai pris l’habitude de laisser quelques mots par nouvelles lorsque je lis un recueil mais je ne vais pas le faire cette fois.

D’une part, la présentation du livre est déjà très claire, ensuite parce que j’aurais peur d’une révélation malvenue.

Une nouvelle est disponible gratuitement dans L’Indé Panda numéro 7. Il s’agit d’Indécision. Si vous souhaitez la découvrir pour vous faire une idée du contenu, ça me paraît un bon plan.

Chaque nouvelle est divertissante mais saura encore plus toucher un lecteur qui reconnaîtra à l’avance des éléments/œuvres utilisés par l’auteur pour parler du livre. Je ne vais pas vous dire que je suis passée à côté mais forcément, je n’ai pas cette culture littéraire pour prétendre faire le parallèle. Heureusement, nul besoin pour en apprécier l’ensemble. Au contraire, ça peut même pousser à découvrir des écrivains qu’on ne connaît pas ou qu’on n’a jamais osé lire.

J’ai beaucoup aimé la tentative de réécriture de Continuité des parcs qui est un texte que j’ai déjà eu l’occasion de lire.

Mais le concept général est très original et vaut le détour. Vous aimez les nouvelles ? Alors, foncez !

Ma note : 16/20.

Un commentaire sur “Sous la couverture de Raphaël Morgano

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s