Avis

Zombies (et Calamity Zombie) de Bouffanges

Zombies

zombies


Lorsque les morts se mettent à sortir de leurs tombes, les questions fusent : Comment est-ce possible ? Quel danger ces zombies représentent-ils pour les vivants ? Que faire d’eux ?Tandis que les journalistes s’enthousiasment et que les médecins s’émerveillent, les politiques tergiversent, le tout formant un brouhaha grotesque. L’inaction devient coupable lorsque le nombre de zombies devient préoccupant, chaque semaine en offrant des milliers supplémentaires. Faut-il les renvoyer d’où ils viennent ? Les intégrer à une population inquiète ? Les éliminer ? Cette parabole des zombies se veut une façon moderne d’aborder la problématique des réfugiés en Europe.

Éditeur : auto-édition
Papier : 8€33
Numérique : 2€99
Pages : 146
Sortie : septembre 2015

Mon avis :

Je ne pensais jamais lire ce livre… Je n’aime pas les zombies. Vraiment pas. Mais je savais que Bouffanges avait une autre idée en tête qu’une banale histoire de zombies.

J’ai franchi le pas. D’une certaine façon, j’avais besoin d’un texte qui claque. Et Bouffanges ne m’a pas encore déçue de ce côté-là.

Le parallèle que l’on peut faire ici entre le problème de migration et les non-morts n’est qu’un prétexte pour dénoncer le gros bazar politique qu’on nous sert en France. Une machine lente, qui se fout du peuple. C’est grossi mais l’idée est là. Les problèmes arrivent, beaucoup de personnes se prononcent, aucune ne prend de réelle décision jusqu’à ce que ce soit une solution radicale qui soit mise en place sans aucune considération pour celui visé.

Évidemment, ce livre peut ne pas plaire mais les zombies ne sont pas mis de côté non plus. Bouffanges s’est amusé à nous les servir sur un plateau avec quelques détails peu savoureux.

La construction du texte peut surprendre mais elle permet de dessiner le destin de ces zombies avec une juste mesure : la première apparition, la médecine ébahie, les politiciens aveugles,…

Une belle entrée en matière qui m’aura laissée sur ma faim parce que cela finit trop abruptement. Mais Calamity Zombie est justement là pour réparer ce tort.

Ma note : 16/20.


Calamity Zombie

51X8oe+ztWL

ATTENTION ! Ce livre fait suite au premier tome « Zombies », et ne peut être lu séparément !

Dans « Zombies », la France était assaillie par un problème d’envergure : les morts revenaient à la vie, et mettaient en péril toute l’organisation sociale, morale et économique du pays. Politiciens, journalistes, médecins et citoyens prenaient tour à tour la parole pour se saisir d’un problème qui les dépassaient tous.

Dans « Calamity Zombie », c’est cette fois un unique destin que l’on suit : celui de Jacques, poissard invétéré. À la suite d’un accident qui entraîne son malencontreux décès, il revient à la vie, et tente de « survivre » aux conditions effroyables dans lesquelles le jette la société à laquelle il appartenait il y a peu de temps encore.

Éditeur : auto-édition
Papier : 3€48
Numérique : 0€99
Pages : 46
Sortie : Septembre 2017

Mon avis :

Un régal. Si l’on pouvait prétendre ne pas se mettre à la place des zombies, cette fois, nous en incarnons un… un particulièrement malchanceux, certes, mais la situation ne saurait se passer d’un brin d’humour grinçant.

Les enjeux sont complètement différents du premier livre et montre la pénibilité d’être un zombie dans des conditions de communication inexistantes ou presque. Notre héros trouve cependant un moyen pour laisser une trace de son expérience.

Aventure intéressante qui se termine beaucoup trop vite.

J’ai apprécié ce complément d’histoire.

Ma note : 17/20.

Un commentaire sur “Zombies (et Calamity Zombie) de Bouffanges

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s