Avis

Entre nous et le ciel de Claire Gratias

Couverture et présentation :

51tWBbVuxXL._SX338_BO1,204,203,200_

Qu’est-il arrivé à Manon ?
Dans le bureau des policiers enquêteurs se succèdent tous ceux qui la connaissent : Salomé sa meilleure amie, Valentin le lycéen fou amoureux d’elle, sa cousine, sa mère, ses professeurs, monsieur G.-M.
Un à un, les éléments du puzzle se reconstituent : ses fugues, ses silences, ses dérobades, son nouveau look, ses séances de modèle pour un peintre, son inextinguible soif de liberté…
Un nouvel opus de la collection In Love librement inspiré de Manon Lescaut de l’Abbé Prévost.

Éditeur : Rageot
Papier : 10€50
Pages 192
Sortie : juin 2015

Mon avis :

Réécriture de Manon Lescaut, ce livre se décompose en cinq actes, qui sont construits par une série de témoignage, ayant un seul objectif : comprendre ce qui est arrivé à Manon.

Je n’ai pas lu le texte d’origine, de fait, mon retour n’intègre pas de ressenti sur la réécriture en elle-même.

Souvenez-vous, il y a quelques mois, je découvrais la plume de Claire Gratias, dans un roman noir pour la jeunesse : L’été où j’ai vu le tueur. Même si ce n’était pas un coup de cœur, je l’ai trouvé assez intéressant pour donner une nouvelle chance à son autrice de me convaincre.

J’ai eu du mal à rentrer dans le texte parce que la transcription écrite de témoignages peut parfois être agaçante. En réalité, c’est Salomé, la meilleure amie de Manon, qui aura été plus difficile à apprécier que le reste. Sans raison bien précise.

Je me suis rapidement laissée prendre au jeu, intriguée par ce que Manon avait bien pu devenir. Je l’imaginais morte de manière violente tout en me demandant si elle n’avait pas virée folle à lier et provoqué une catastrophe qui la laissait en attente de jugement.

Cependant, comme annoncé dans la présentation éditeur, il s’agit d’un puzzle qui nécessite d’avoir toutes les pièces pour en comprendre le sens. L’ensemble se dessine, évident d’un côté mais pas forcément net, avant la pose de l’ultime morceau.

Ce livre est tragique, il se veut théâtral, ne serait-ce que par sa découpe en actes. Ici, c’est du tragique modernisé, qui se tient. Étrangement, ce n’est pas invraisemblable du tout et dénonce des problèmes actuels comme l’indique Claire Gratias en conclusion de ce livre.

C’est rapide mais efficace, du noir bien écrit et bien dosé. J’ai imaginé chacun d’eux, installé dans une pièce quasiment vide et subissant un interrogatoire de routine.

Je ne peux que vous encourager à découvrir ce livre s’il vous tente.

Ma note : 16/20.

Un commentaire sur “Entre nous et le ciel de Claire Gratias

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s