Avis

La Love Compagnie -l’intégrale- de Julie Huleux (& Rouge & L’étincelle entre nous)

Bonjour à vous,

Avant d’entrer dans le vif pour vous parler de ce roman, sachez que j’ai lu les deux premiers épisodes, il y a plusieurs années. J’avais gardé, dans un coin de ma tête, l’envie de mettre un point final à cette série. Et c’est maintenant chose faite. Seulement, plusieurs hésitations ont repoussé l’échéance.

Au moment où Julie Huleux sortait sa série de pompiers, je vivais une période de transition au niveau littéraire. Je ne supportais plus le MF trop érotique et j’ai basculé franchement du côté du MM, qui à l’époque, était encore en majorité pudique et mettait l’accent sur les émotions et les sentiments (ceux que je lisais) : une bonne base pour la romance, non ?

Julie Huleux ne masque pas ses intentions érotiques (contrairement à d’autres auteurs) donc je savais d’avance dans quoi je me lançais. Et justement, je dois reconnaître que La Love Compagnie, ce n’est pas une banale histoire de sexe débridé, c’est avant tout l’histoire de pompiers, ces héros du quotidien, parsemée de scènes sensuelles pas envahissantes.

J’espère que vous êtes prêts à entrer dans l’univers des sapeurs pompiers de Paris et d’ailleurs.

Retrouvez dans cet article, mes avis sur :

  • La Love Compagnie
  • L’étincelle entre nous
  • Rouge

La love compagnie


« Ouvrir les yeux. Essayer. Apercevoir des flashs de lumières colorées. Refermer les paupières lourdement. Déglutir avec difficulté, et se passer le bout de la langue sur les lèvres sèches pour y trouver le goût du sang.
Commencer à paniquer. Respirer fort, et, tout à coup, prendre conscience de la douleur. Expirer un râle minuscule.
Puis, entendre une voix…
D’homme. Inconnu.
Entre les cils pesants, le voir à moitié. Le deviner.
– Mademoiselle ? Vous m’entendez ? Je suis pompier, mademoiselle. Vous avez eu un accident. On va vous sortir de là.
– Oui ?
– Oui, dit-il en poussant un soupir soulagé avant de s’adresser à l’extérieur. C’est bon, les gars, elle est consciente! »
Rencontrez le caporal-chef Loys de Taillac, le première classe Maxime Tournier, et leurs équipiers.
Tous sapeurs-pompiers d’une caserne de Paris. Et suivez-les dans l’intensité de leur vie quotidienne, autant professionnelle que privée…
Pompiers + Romance + Action
Les 4 épisodes de la série enfin réunis !
Bonus de cette édition intégrale de la série :
une note d’auteure, une interview concernant la série, l’illustration réalisée par l’artiste Lutheen pour la toute première couverture et une scène coupée mettant en scène Loys de Taillac.

Éditeur : auto-édition
Papier : 18€
Numérique : 4€99
Pages : 332
Sortie : février 2018

Mon avis :

Quel pur plaisir que de retrouver et terminer ce roman !

Il y a des tas de choses que je n’aime pas dans ce livre, des tas… Mais aucune ne vient réellement faire de l’ombre à ce qui fait de cette histoire, une bonne histoire.

Au-delà des vies amoureuses/sexuelles des uns et des autres, Julie Huleux dépeint le quotidien de nos pompiers tout en nuances. Entre les opérations classiques, les plus difficiles, les inattendues, les marrantes, les dramatiques, c’est un quotidien qui se vit dans l’urgence.

La Love Compagnie, c’est une poignée d’hommes et de femmes qui ont signé pour intégrer la caserne qui a pour devise « Sauver ou Périr ». Ils sont tous différents, que ce soit dans leurs origines, leurs croyances, leurs appartenances sociales mais ils constituent une famille soudée face aux épreuves qui les attendent.

Maxime et Cat sont touchants. Loys est celui qui m’a le moins plu mais il est un portrait comme tant d’autres. Et si j’ai tenu à me l’offrir en version papier, c’est bel et bien parce qu’il y a un énorme potentiel qui s’en dégage et qui va au-delà de ce qui peut me déplaire.

Par ailleurs, le style d’écriture de Julie Huleux (au moins pour ce livre) est particulièrement intéressant et possède un côté addictif.

Si vous souhaitez monter à bord d’un véhicule à sirène, n’hésitez pas à franchir le pas en lisant ce bouquin.

Ma note : 17/20.


L’étincelle entre nous

L'étincelle_entre_nous.jpg
Adrien, sapeur-pompier de Paris, profite de quelques jours de repos en cette fin d’année pour rendre visite à sa famille dans le Sud. Quelle n’est pas sa surprise de voir débarquer Laura ! Laura, sa sexfriend, toujours prête à s’amuser, aussi allergique que lui à l’engagement. Mais dans le cocon familial, dans l’ambiance de Noël et dans l’intimité de quelques jours passés ensemble, la relation pourrait bien prendre un jour nouveau.

Éditeur : auto-édition(papier)/&moi(numérique)
Papier : 7€
Numérique : 2€99
Pages : 84
Sortie : novembre 2019 (papier)/décembre 2018 (numérique)

Mon avis :

Adrien est un personnage qu’on a rencontré dans La Love Compagnie. C’est un coureur de jupons reconnu. Laura n’est pas plus décidée à s’engager que lui… Et pourtant ! Qui dit romance de Noël, dit que tout est permis, y compris les prises de conscience inattendue. Ces deux-là vont peut-être bien changer leur fusil d’épaule face à ce séjour dans le Sud.

C’est une histoire qui va très vite puisque la « relation » de nos héros dure depuis des mois. Mais c’est une jolie nouvelle de Noël qui se savoure.

Ma note : 16/20.


Rouge

71ClG-6NwSL

Alexandre est sapeur-pompier, il voit tous les jours des drames de la vraie vie. Ophélie rêve de faire le documentaire-choc qui lui ouvrira les portes d’une grande école de cinéma. Elle va le suivre avec sa caméra tout l’été, sur ses missions de secourisme, au cœur du danger.
Mais il y a un monde entre la fiction et la réalité, surtout lorsqu’il faut jongler entre devoir professionnel et sentiments…

Editeur : JC Lattès
Collection : &moi
Papier : 14€90
Numérique : 7€99
Pages : 280
Sortie : mars 2019

Mon avis :

Peut-être que j’ai moins accroché au style cette fois mais le contenu est tout de même excellent.

Ça coinçait un peu avec Ophélie, qui, même si elle sature d’être la fille d’une célèbre romancière, n’hésite pas à user des relations de sa mère pour parvenir à ses fins. Ne lui en voulons pas trop, il est parfois judicieux d’user de ce qu’on a sous la main lorsque c’est nécessaire. Et puis, ce n’est pas une mauvaise personne. Quand on gratte un peu, elle devient attachante.

Alexandre, contrairement aux autres pompiers croisés précédemment, est plus doux dans son caractère, moins prétentieux aussi. Naïf peut-être ? Jeune plutôt.

C’est une énième romance, très basique, ce qui fait la différence provient essentiellement des choix de Julie Huleux concernant les mises en avant de scènes quotidiennes du métier de sapeur-pompier.

Il y a les bons et les mauvais moments, les terribles même, les intolérables, les gratifiants… Je ressors de cette lecture avec des images horribles et le pire, c’est un passage concernant un accident de la route : une connaissance qui a été pompier volontaire m’avait parlé d’un détail atroce mais récurent malheureusement. Le trouver là… Difficile.

En toute honnêteté, si vous cherchez une romance avec quelques passages sensuels mais qui n’oublie pas de vous livrer une intrigue intéressante, foncez. L’histoire est prenante avec un dénouement que je n’attendais pas du tout.

Ma note : 17/20.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s