Avis

Le Grant Cérosin -2- de Jeremy Henry

Couverture et présentation :

41N5QSGXTAL._SY346_.jpg


Maintenant que Roc est anobli, suite au décès de son aïeul, Sonni peut finalement apparaître au grand jour. À l’occasion du bal d’hiver, les masques tombent et le couple de fiancés emménage au palais. Entre leurs devoirs seigneuriaux, les visites diplomatiques à l’étranger et les facéties de leurs dragons, Roc et Sonni ne chôment pas. Néanmoins, au hasard d’une discussion, le passé ressurgit, dévoilant avec lui des secrets que chacun aurait préféré enterrés à jamais… Embarqués dans de tumultueuses aventures, les héros réussiront-ils à se marier ? La prophétie est-elle avérée ?

Genres : Romance, gay, érotique, fantasy, humour.

Autres informations : 67800 mots – 258 pages au format papier qui contient des illustrations.

Éditeur : auto-édition
Numerique : 3€99
Papier : 10€99
Sortie : janvier 2020

Mon avis :

Retrouvez mon avis sur le premier tome ici.

Cette suite est pile ce qu’il fallait pour me motiver.

On a des éclaircissements sur les éléments abordés précédemment, comme la prophétie qui se dessine et saura surprendre et les origines d’Orbrent (le dragon de Roc).

Il y a de l’action et du sang (je ne suis pas une assoiffée mais avouez quand même que ce sont des moments plaisants à lire, seulement si votre camp gagne bien sûr).

Les péripéties s’enchaînent, laissant peu de répit aux personnages. Impossible d’oublier l’enjeu principal de cette histoire : sauver le monde ou le mener à sa perte. L’auteur nous laisse sur la corde raide en privilégiant le doute pendant un long moment quant à l’avenir de l’Arctys et ses habitants.

Les relations amoureuses s’affirment, et pas seulement grâce à l’anoblissement de Roc. Certains auront aussi la légitimité qui leur manquait.

De mon point de vue, Jeremy Henry s’en sort encore magnifiquement même si je ne peux m’empêcher de penser que c’est dommage de s’arrêter là. J’en aurais bien repris un morceau ou deux. En général, quand on apprécie, on n’aime pas que ça prenne fin.

A lire si vous avez envie de dragons (Orbrent, je veux en adopter un comme lui), de chevaliers, de royauté, de magie, d’un lieu de vie à des années lumière du nôtre (pourtant si ressemblant parfois), de passages complètement étonnants et surtout d’une histoire bien construite dans un univers riche. Le Grant Cérosin, c’est un peu de tout ça et plus encore. ❤️

Ma note : 19/20.

Un commentaire sur “Le Grant Cérosin -2- de Jeremy Henry

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s