Avis

Il était une fois Noël -2- de Collectif

Couverture et présentation :

Recueil de nouvelles contenant :

  • Cœur de glace — George J. Ghislain
  • Diego — Jeremy Henry
  • Le bonhomme de neige — Sebastian Bernadotte
  • Le père Noël mystère — Thomas Andrew
Éditeur : Juno Publishing
Papier : 19€
Numérique : les quatre nouvelles sont disponibles séparément dans ce format pour 2€99.
Pages : 315
Sortie : décembre 2019

  • Coeur de glace — George J. Ghislain

PicsArt_12-23-10.09.05.jpg

Présentation :

À Londres, durant cet hiver de 1830 si rigoureux, Arthur s’estimait heureux d’avoir un boulot à l’abri des grands froids. Barman le jour, garçon de joie, la nuit dans un club un peu particulier pour Lords guindés. Heureux ? C’est l’image qu’il donnait de lui. Beau garçon, toujours souriant, serviable, aimé de tous, de Madame, de ses collègues et de ses clients.

La réalité était tout autre. Il se sentait seul, sans avenir, rejeté par sa famille, paumé comme un chat mouillé sous la pluie. Il aurait tout donné pour un peu de bonheur, pour rencontrer l’âme sœur, pour retrouver les siens. Si seulement…

Mon avis :

Arthur est un jeune homme malmené par la vie. On imagine sans mal les difficultés qu’il a dû rencontrer dans ce Londres de 1830. L’auteur appuie sur sa situation, provoquant la compassion du lecteur. Le sujet n’est pas des plus simples puisqu’on va s’approcher de la prostitution, de ses côtés négatifs mais aussi ses côtés positifs. L’ensemble est très intéressant mais je n’ai pas réussi à me sentir impliquée dans l’histoire d’Arthur. Une jolie romance malgré tout pour lui et son sculpteur de glace.


  • Diego — Jeremy Henry

PicsArt_12-05-10.28.39.jpg

Présentation :

Diego Maillard est un soldat à la retraite, qui offre de temps en temps ses services à des groupes paramilitaires afin de ne pas perdre la main, ainsi que par goût à l’adrénaline. Le reste de son temps, il le partage entre sa famille, ses amis et le tourisme. Sa carrière ne lui a pas permis de trouver le grand amour, toutefois son célibat ne le dérange pas.

Une rencontre fortuite à Chypre, vite suivie d’une proposition trop alléchante pour qu’il la refuse, va mettre sens dessus dessous sa petite existence bien réglée…

Mon avis :

Je ne vais pas me répéter sachant que j’ai déjà écrit quelques lignes à propos de cette nouvelle, visibles ici.

Une romance qui se complique après un départ idyllique à Chypre. J’ai cru défaillir puisque la situation de nos héros fait partie de ce que je déteste trouver dans des histoires d’amour. Mais Jeremy Henry a réussi à m’embarquer tout de même et à me faire rêver pour Noël.

J’ai adoré.


  • Le bonhomme de neige — Sebastian Bernadotte

PicsArt_12-23-10.14.58.jpg

Présentation :

Alrik Karlson est le présentateur de l’une des matinales les plus regardées de Suède. Avec ses enfants, Klara et Per, ils adorent la série de romans policiers « Stella Berggren », écrite par Dennis Bergandahl.

L’auteur à succès fait face au syndrome de la page blanche pour son prochain roman. Lorsqu’il remarque les bonshommes de neige en limite de son terrain confectionnés par ses nouveaux voisins, c’est l’illumination. Mais quand Alrik s’aperçoit avec horreur de l’anéantissement d’un de ses bonshommes que ses gamins avaient mis tant de cœur à construire, c’en est trop ! La guerre est déclarée ! Rien ne pourra les réconcilier, à moins que l’esprit de Noël en décide autrement…

Mon avis :

Alrik et Dennis ont droit à une romance de Noël assez typique mais ils m’ont donné envie de rire tellement de fois que c’est un cran au-dessus. Si vous cherchez de la magie de Noël, le coup de foudre, du peps dans les péripéties, des dialogues (douteux parfois mais) toujours drôles, lisez cette nouvelle. J’ai beaucoup aimé l’ambiance hivernale, le thème avec cet écrivain cherchant coûte que coûte une solution au syndrome de la page blanche et ce père de famille dévoué qui va pouvoir se reconstruire sentimentalement.


  • Le père Noël mystère — Thomas Andrew

PicsArt_12-23-10.09.31.jpg

Présentation :

Matthieu est un véritable Scrooge. Il déteste Noël. Il déteste les gens. Et par-dessus tout, il déteste ses congénères qui adorent célébrer cette fête. Son aversion va se décupler lorsqu’il commence à recevoir des cadeaux de la part d’un mystérieux Père Noël, bien décidé à le faire changer d’avis.

Matthieu s’y refuse et n’a plus qu’une seule idée en tête : le démasquer.

Mon avis :

Matthieu est un Scrooge moderne par son attitude exécrable mais la comparaison s’arrête là. L’histoire de Thomas Andrew est une belle mise en scène originale d’un jeune homme malheureux qui est poussé dans ses retranchements par le biais d’un Père Noël mystère. Petite touche fantastique, belle magie de Noël, humour grinçant (si vous avez déjà lu l’auteur, vous ne serez pas surpris), et petites émotions comme on les aime (ou pas 😉) en cette période hivernale.

Bon moment en perspective.


Un commentaire sur “Il était une fois Noël -2- de Collectif

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s