Avis

L’ère des révoltes (Apocalypse Blues -3-) de Chloé Jo Bertrand

Couverture et présentation :


Où mènent les chemins d’un monde qui se déchire ? Matthew, Camille et le loup Sarabe errent dans les ruines de leur monde. Jusqu’à ce que la petite fille décide de fausser compagnie à son père d’adoption. Car Camille s’est fixé une nouvelle mission : sauver Matthew, et pour cela, elle doit retrouver ceux qu’ils ont perdus, et qui représentaient leur seule vraie famille. Ailleurs, Charly et Kiran se sont reconstruits comme ils l’ont pu, se créant un havre de paix à deux, loin de tout. Mais pourront-ils vraiment échapper au conflit qui se prépare ? Car lorsque l’homme n’a plus rien, il lui reste toujours la guerre. Malgré eux, tous auront un rôle à jouer dans cette ère des révoltes.

Découvrez la fin d’Apocalypse Blues, une trilogie d’aventures et d’anticipation bouleversante de rudesse et d’humanité, qui a toute sa place aux côtés de Sirius de Stéphane Servant et des romans de Patrick Ness. Imaginés par une toute jeune auteure au talent remarquable, les héros d’Apocalypse Blues marqueront les esprits pour longtemps.

Éditeur : Bragelonne
Collection : Big Bang
Numérique : 9€99
Papier : 16€90
Pages : 635
Sortie : novembre 2019

Mon avis :

Ça y est, c’est la fin. Il y aurait tant à dire mais je vais faire bref pour limiter les spoils. Pour lire mes retours sur les premiers tomes, cliquez sur les titres : La saison des ravages et Le crépuscule du monde.

Nous retrouvons nos personnages près de deux ans après les événements du second tome. Le groupe s’est désintégré suite au drame signant la fin du tome 2.

Camille se tire avec un seul but : reconstruire ce qui peut encore l’être. Matthew est désœuvré mais en compagnie de Sarabe, il va traverser le pays et chercher Camille. Le chemin sera long et pénible

Du côté de Kiran et Charly, tout semble paisible sauf que la folie humaine n’est jamais loin. Eux d’eux vont se retrouver confrontés à des choix difficiles qui ne manqueront pas de les transformer à jamais.

Apocalypse Blues est une trilogie d’aventures en terres détruites où les êtres humains n’ont plus ni confort ni luxe. C’est la loi de la jungle. Chloé Jo Bertrand a su diriger avec brio le parcours de ses héros. L’ambiance y est suffocante. Les réactions des uns et des autres sont crédibles.

Mon cœur s’est brisé au moins trois fois : pour Camille, pour Kiran et Charly et pour Sarabe. En ces temps difficiles, les choix sont limités et ne laissent plus trop de place à l’amour, à l’empathie et à la solidarité. Ils essaient de conserver leurs principes au maximum, se plantent, se relèvent, retombent et ne lâchent rien. Ils sont bornés, c’est admirable, même dans les moments les plus sombres où un autre chemin aurait pu être plus judicieux. Impossible de juger leurs actes alors que le monde n’est plus le même et que chacun lutte pour sa survie.

L’insistance sur la psychologie des protagonistes lors de certains moments clés ne fait qu’accentuer l’oppression ressentie et aide à la compréhension des nouvelles conditions de vie suite à cette apocalypse.

La fin du monde,  peu de gens ont envie d’en parler ou de l’imaginer. Et cette vision, si elle n’est pas idyllique, laisse néanmoins place à un avenir, imparfait et incertain. Camille, Matthew, Kiran, Charly, Sarabe et les autres montrent que c’est possible même si le prix à payer est parfois exorbitant.

Pour les lecteurs amoureux de passages sanglants, il y en a bien quelques uns assez impressionnants pour vous satisfaire.

Ce dernier tome est une réussite. En étant honnête, même s’il y avait eu mille pages de plus, je n’aurais pas été totalement satisfaite. Savoir que leurs aventures ont une fin me rend triste. C’est un immense coup de cœur encore. Apocalypse Blues restera longtemps dans ma mémoire.

Bien que cela ne soit pas tout à fait la même chose, je ne peux m’empêcher de penser à la chanson Né en 17 à Leidenstadt. Vous pouvez toujours croire que vous auriez fait mieux mais si vous ne l’avez pas vécu, vous n’avez aucune certitude quant à ce qui se cache dans vos tripes.

4 commentaires sur “L’ère des révoltes (Apocalypse Blues -3-) de Chloé Jo Bertrand

  1. Si tu vois toujours son blog en allant dessus, elle ne t’a pas bloqué. Je ne saurai dire c’est quoi la cause du bug, peut-être que tu suis trop de personnes et que du coup certains disparaissent ? 🤔 (normalement non vu que les articles apparaissent selon la date de publication). De rien pour l’aide 😉 (c’était ce que j’avais voulu laissé sur ton article plantages mais tu as dû le supprimer mdr)
    Pour l’ere des révoltes, j’ai hâte de lire le 2 et d’enchaîner (donx j’ai hâte d’avoir du temps pour cela). Merci pour ton retour enthousiaste c’est bon de savoir que c’est une réussite et que la psychologie des personnages est toujours très présentes (et les moments sanglants)!

    Aimé par 1 personne

    1. Mais c’est trop bizarre 😂. J’ai été obligée de me réabonner. Oui, je l’ai supprimé et normalement tu n’aurais même pas dû pouvoir le lire si tu l’as fait maintenant. J’ai republié mon article qui n’avait pas de vue… Qui peine à en avoir. 😳. M’enfin… Je vais prendre une pause, je crois. 😂
      Pour Apocalypse Blues, j’ai vraiment adoré. Ce n’est pas parfait mais je pense qu’il y a un très bon dosage de tous ce qui m’a semblé important. 😊
      J’ai hâte de découvrir tes avis dessus. 😁

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s