Avis

Diego de Jeremy Henry

Couverture et présentation :

Diego Maillard est un soldat à la retraite, qui offre de temps en temps ses services à des groupes paramilitaires afin de ne pas perdre la main, ainsi que par goût à l’adrénaline. Le reste de son temps, il le partage entre sa famille, ses amis et le tourisme. Sa carrière ne lui a pas permis de trouver le grand amour, toutefois son célibat ne le dérange pas.

Une rencontre fortuite à Chypre, vite suivie d’une proposition trop alléchante pour qu’il la refuse, va mettre sens dessus dessous sa petite existence bien réglée…

Éditeur : Juno Publishing
Numérique : 2€99
Papier : disponible dans le recueil Il était une fois Noël (tome 2) à 19€
Pages : 107
Sortie : 5 décembre 2019

Mon avis :

Qui dit présentation éditeur peu détaillée, dit retour obscur. On ne divulgâche rien.

Diego, c’est le gars qu’on a déjà croisé dans l’univers de Beaucourt… Quand j’ai compris que l’auteur allait lui consacrer une histoire, j’ai trépigné d’impatience. Parce que Diego, c’est le type qui a un job super dangereux et je raffole tellement de ce genre de personnages que je deviens dingue.

Ici point d’intrigue militaire mais je n’en attendais pas. C’est une romance de Noël qui se savoure. Décor de rêve et ambiance sympathique à Chypre pour démarrer. J’y ai cru. Mais le retour à la réalité est absolument inqualifiable : de la pure torture. Oui, parce que dans mon cœur de midinette, c’est inconcevable ce qui arrive.

Est-ce que l’auteur veut me faire pleurer pour Noël ? Voilà. J’ai serré ma liseuse avec l’envie de la briser sauf que… je me devais aussi de rationaliser les choses. On est dans une romance et tout est permis pour Noël (surtout l’impossible) donc pas question que Jeremy Henry soit l’auteur qui me déçoive sur ce coup.

Passés les premiers moments difficiles à lire (pour moi), j’ai profité pleinement des péripéties de nos héros avec le sourire et un peu d’angoisse. Je ne sais pas comment on peut s’extirper de pareille situation sans y laisser quelques plumes. Ils en perdent quelques unes mais le tout est sacrément bien orchestré tout de même pour que cette romance soit génialissime.

🎶 »Navidad, Navidad, hoy es Navidad… » 🎶

La douce musique, c’est gratuit, même si je ne garantis pas que la charmante mama de Diego la fredonne. En attendant, si vous aimez les jolies et courtes (je ne vais pas vous mentir, je n’en ai jamais assez) romances de Noël, vous pouvez embarquer auprès de Diego et Janis.

C’était une excellente lecture, pas très loin du coup de cœur.

7 commentaires sur “Diego de Jeremy Henry

    1. Comment formuler ça ? J’ai un peu de mal avec le principe de « jouer » avec les sentiments… Mais c’est bien plus complexe dans l’histoire avec tout un contexte à prendre en compte. Le format court du texte limite aussi la durée du « jeu ». Avec plus de recul, cette nouvelle est bien dosée (même dans ce que je n’aime pas particulièrement).
      Je ne sais pas à quoi tu pensais mais c’est soft et pas condamnable contrairement à d’autres choses qui heureusement ne se trouvent pas ici. 😉 Si tu veux plus de détails, dis-moi en MP. 😅

      Aimé par 1 personne

      1. Non ne t’en fais pas j’ai bien saisi (désolée du temps, je suis dans une spirale infernale). Je n’aime pas trop qu’on joue avec le sentiments des gens aussi mais tant mieux si tu as apprécié dans l’ensemble et que c’était plutôt proportionnée

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s