Non classé

La différence d’âge dans les couples de fiction ou dans la vraie vie.

Bonjour à vous.

La fatigue se faisant méchamment ressentir ces derniers jours, j’ai décidé de vous proposer un article sur un thème dont j’ai déjà parlé l’année dernière même si après publication, j’ai supprimé mon long post à ce propos.

Cette fois, je compte le laisser et vous donner la parole à ce propos.

J’ai été plusieurs fois agacée par le soulignement de la différence d’âge d’un couple comme si c’était un réel problème, que ce soit fait par un personnage secondaire ou par le héros. Je suis toujours très surprise que ça puisse choquer.

J’ai subi moi-même quelques remarques venant de proches ou d’amis. Si c’est parfois de la gentille curiosité, c’est trop souvent de la critique facile et méchante. Heureusement, rien qui ne s’installe dans la durée.

Je vais me répéter mais ce n’est pas parce qu’on ne comprend pas une chose qu’on doit la rejeter d’emblée.

Mon père, par exemple, a été très net concernant la différence d’âge qu’il y a entre mon homme et moi. C’est quelque chose qui ne lui plaît pas du tout. Il a eu le cran de s’exprimer dessus, c’est déjà une affirmation profonde. Mon père ne me parle jamais, de rien. Je le vois une fois par an et encore… Tout ce qu’il dit est une nécessité à exprimer pour lui.

Ma mère a aussi été très choquée par mon choix.

Mon frère a été informé par un de ses amis. (Les joies des petits villages où rien n’est secret trop longtemps.) Sur le coup, il était un peu surpris mais disons qu’il n’était peut-être pas le mieux placé pour juger.

Et pour terminer, je dirai que j’ai reçu de nombreuses mises en garde.

Treize ans et trois enfants plus tard, les relations familiales sont bonnes. Ce problème n’en a jamais été un. Tout le monde compose avec ça.

Pour ma part, le plus dur a été de faire avec une belle-sœur et un beau-frère (et leurs conjoints) qui ont presque l’âge de ma mère et des beaux-parents qui se rapprochent plus de mes grand-parents que de mes parents. Pour s’intégrer, c’est déjà moins évident. Je n’étais pas à l’aise. Pour ma défense, j’avais dix-huit ans et la sociabilité n’a jamais été mon point fort. Aujourd’hui, c’est différent. Je me sens mieux auprès d’eux.

Mais l’essentiel étant d’être bien avec sa moitié, ce qui est mon cas, cette différence d’âge n’est pas hautement problématique pour nous.

Après ce topo personnel, je souhaite avoir votre opinion sur le sujet :

  • La différence d’âge vous pose-t-elle problème ? Pourquoi ?
  • Seriez-vous plus gênés par un couple dont la femme serait l’aînée de l’homme ? (pas de blague macronienne svp 😁)
  • Est-ce que cela vous interpelle dans vos lectures, cette différence d’âge ? Et dans la réalité ?
  • Pourriez-vous partager un écart d’âge assez important avec la personne avec qui vous souhaiteriez être ?
  • Et pour vous, c’est quoi une grande différence d’âge ? 5 ans, 10 ans, 20 ans ou plus ?

Répondez si vous le souhaitez, pour ma part, c’est juste de la curiosité. Toutes les remarques et contextes sont les bienvenus.

Et si vous avez des romans à citer qui traitent le sujet en profondeur ou juste en partie, n’hésitez pas à me les communiquer. Je pense faire une liste. L’idée vous tente ?

À très bientôt. ☺️

P. S. : letempodeslivres, merci d’avoir réagi la première fois. 😉

12 commentaires sur “La différence d’âge dans les couples de fiction ou dans la vraie vie.

  1. Je suis dans la plaaaaace. J’allais répondre à ton article d’hier sur ordi mais j’me suis endormi donc me revoilà pour laisser un ptit mot sur celui là d’abord. Déjà, commençons par la fin, tu n’as pas à me remercier d’y avoir répondu, comme tu l’as constaté dans les mails qu’on a échangé la différence d’âge n’est pas un problème pour moi ni dans la mentalité guyanaise. Une « grande différence d’âge » commence à 10 ans pour moi. L’âge n’est pas un facteur pénalisant pour moi, juste que je ne me vois pas sortir avec un homme plus jeune que moi ou avec lequel j’ai 10 ans d’écart, ceci concerne mes goûts, chacun à les siens et les gens devraient comprendre que leur avis n’est pas si « nécessaire » qu’ils le pensent, surtout si c’est pour critiquer. 13 ans de vie commune, chapeau et belle continuation !

    Aimé par 1 personne

    1. 10 ans me paraît raisonnable comme nombre pour parler de différence d’âge importante. Le fait est que si pour toi, ça aurait du mal à passer mais que pour les autres, ça ne te paraît pas si étrange, c’est un bon point.
      Mais comme les gens aiment bien donner leur avis sur tout et notamment s’il est négatif, j’aime bien recueillir les impressions et les nuances. On les oublie trop souvent. Faut que je fasse un article sur l’inceste 😂 parce que j’ai la sensation de m’être mal exprimée lors de mes retours sur les romans que j’ai lu. On verra bien si je le fais. Merci d’avoir à nouveau réagi à ce sujet. 😁

      Aimé par 1 personne

      1. En fait, dès que la personne est majeur la différence d’âge passe crème. Par contre je ne cautionne pas le fait qu’un majeur (mec ou meuf) sorte avec un mineur, ya un terme dans le code pénal pour ça.
        Pour l’histoire des 10 ans bah c’est une question de perception et c’est subjectif. Je préfère max 5/7 ans plus âgé pour moi mais ça me regarde, c’est comme préférer les bruns aux blonds etc. J’estime qu’autrui fait ce qu’il veut (j’aurai dit tant que ça reste dans la légalité mais avant l’homosexualité était puni donc bon c’est ambigu mais tu vois ce que je veux dire).
        Comme tu le sens pour l’inceste, mais pareil c’est une histoire de perception et de circonstances pour certains.

        Aimé par 1 personne

      2. Je vois ce que tu veux dire 😏. Du coup, tu n’aurais probablement pas cautionné le couple formé par ma mère et mon père à leurs débuts : elle avait 14 ans. Il en avait 21. 😁 Détournement de mineur ?
        J’ai adoré rappeler à ma mère qu’elle n’était pas un exemple à suivre lorsqu’elle m’énervait trop. Non pas qu’elle ait eu toujours tort mais bon, l’adolescence et le côté rebelle. 😂
        Je te rejoins sur la légalité, nuancée donc, et sur le fait que chacun puisse faire ce qu’il veut du moment que le consentement des concernés est bien clair.
        Je vais réfléchir pour l’ inceste.

        Aimé par 1 personne

      3. C’est un sujet compliqué car dès que le consentement est mutuel ça devrait rouler, mais la loi protège justement les plus jeunes car souvent à l’adolescence ils s’estiment mâture et peuvent en réalité être biaisé et influencé dans leur décision. Ya qu’à voir du côté des hommes, de manière général même à 22 ans la majorité n’est pas vraiment mâture mais pour la loi oui. Mais elle ne peut qu’être général, les cas par cas dépendent de trop de facteurs et il vaut mieux qu’elle soit car malgré sa présence ya quand-même des gros scandal (enfant de 9 ans qu’on estime être consentant dans une relation avec un adulte et j’en passe)

        Aimé par 1 personne

    1. Merci pour cette réaction. J’ai une amie qui avait 30 ans d’écart avec son ex (donc ça n’a pas fonctionné) depuis elle dit qu’elle ne peut vraiment plus tenter sa chance avec un « vieux ». 😂 Je lui ai rappelé que les individus sont tous différents et que peut-être elle se mettait trop de barrières. Elle n’a pas encore 30 ans et a décidé qu’elle ne se mettrait qu’avec un homme de 25-35 ans. Bon, après, c’est son choix et vu la tournure de sa relation précédente, on peut comprendre.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s