Avis

L’interdit de Mathias P.Sagan

Couverture et présentation :

41KLEc0YU9L

 

Vincent. Julien.
Deux parfaits étrangers que le destin a séparés et qu’il réunit de nouveau. Deux hommes que tout semble opposer. Pas si différents. Pas si indifférents.
Une relation au-delà des normes.
Où commence et finit l’Amour, au regard de la Loi, de la Morale ?

Éditeur : auto-édition
Numérique : 4€99
Pages : 420
Sortie : octobre 2019

Mon avis :

Comme j’ai des regrets d’avoir hésité à m’offrir ce livre à sa sortie initiale… Mais il est finalement là, je vais donc arrêter de jacasser pour entrer dans le vif.

Comme j’ai pu le mentionner précédemment, en rédigeant un retour sur Écrit sur le vent de Lorelei May, l’inceste n’est pas un truc avec lequel je suis à l’aise. Cependant, je tiens à préciser qu’il y a des contextes, des circonstances qui peuvent aider à accepter, à comprendre même.

Concernant cette histoire, cette romance interdite, il y a un contexte à prendre en considération qui me paraît être le point d’appui de l’auteur pour légitimer cet amour incestueux. Ce n’est pas un tort, simplement, ça rend la pilule plus facile à avaler que dans le roman précédemment évoqué.

Donc oui, Julien et Vincent, c’est carrément interdit. Seulement, je n’ai pas eu envie de crier alors c’est aussi un couple que j’ai validé. J’ai plutôt eu envie de péter un câble après le meilleur ami par exemple. Je ne pensais pas que ça passerait aussi bien mais je savais à quoi m’attendre, ça aide.

Et ce qui n’est pas négligeable non plus, c’est la plume de Mathias P.Sagan… Il s’amuse avec les émotions des lecteurs comme avec celles de ses personnages. Si vous voulez un truc reposant, n’allez pas le chercher dans ses romans, c’est tout sauf une bonne idée.

Le texte est construit pour amener le sujet en douceur, pour laisser le temps aux protagonistes de réaliser ce qui leur arrive. Si vous doutez que cela puisse être de l’amour, bonjour la claque !

Quant à la voisine, je lui offre un oscar pour sa prestation de vieille casse-pieds. Le monde serait sûrement moins triste si tous les abrutis étaient comme elle.

J’ai aimé cette histoire puisque je l’ai dévorée en passant l’après-midi et la soirée dessus. Quant à la morale, parfois, il est bon de l’oublier. Ici, ça donne juste envie de la jeter aux orties.

Si le thème vous plaît, si vous appréciez le MM, allez-y.

Ma note : 19/20. (oui, je sais, j’abuse… Il manque un truc, mais quoi ? Ça me fait enrager de ne pas arriver à l’expliquer.)

12 commentaires sur “L’interdit de Mathias P.Sagan

    1. Tout à fait. Mais en fait, c’est assez aléatoire la façon dont je vais aborder une histoire qui parle d’inceste. Mais dans le cas parent/enfant, ça me paraît vraiment abusé. À moins d’y être confronté soi-même de près, on ne peut pas être certain de se montrer cool. 😉
      Mon frère avait fait un truc assez « anormal » il y a quelques années. Je me souviens des réactions de certaines personnes de ma famille qui le condamnait. Ben, j’ai soutenu mon frère parce que c’est lui. Tu comprends ce que je veux dire ? Peut-être que si ça n’avait pas été lui, j’aurai eu un jugement désagréable à son propos.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s