Avis

On n’abandonne pas un chien sur l’autoroute de Benoit Toccacieli

Couverture et présentation :

cvt_on-nabandonne-pas-un-chien-sur-lautoroute_5413


Embarquez avec Jérôme pour une longue nuit sur l’autoroute A75, en direction de l’Espagne !
Durant le trajet, vous rencontrerez des personnages aussi pénibles qu’attachants, et vous traverserez à leurs côtés des aventures rocambolesques et des péripéties invraisemblables.
Un roman drôle et loufoque, terriblement touchant. Une réflexion sur la famille, la parentalité, l’altérité… Sur ce qui compte dans nos vies et sur la place qu’on y accorde.

Éditeur : auto-édition
Numérique :
Papier : 11€
Pages : 208
Sortie : octobre 2019

Mon avis :

Ce roman est une merveille. J’ai passé les trois quarts de l’histoire à rire et le quart restant à faire fonctionner mon raisonnement pour m’assurer d’être sur la même longueur d’ondes que Jérôme, ou à tenter de le comprendre.

Le lecteur est plongé directement dans cette aventure. Jérôme est déjà parti. Jérôme fait halte. Jérôme se retrouve avec un passager clandestin à la fourrure blanchâtre. C’est le début des ennuis pour lui et l’occasion de faire quelques rencontres surprenantes.

J’avoue avoir eu quelques moments de doute au départ parce que c’est tellement dingue mais en même temps, la plume de l’auteur joue de ce côté fou tout en nous remettant en place dans une ambiance si réaliste qu’il devient rapidement impossible pour moi de faire la part des choses. Et, ce n’est pas un défaut. C’est rafraîchissant et libérateur. Je ne vais pas vous dire que tout est inattendu mais je me suis laissée porter par les événements tout en espérant que la vie de Jérôme puisse continuer paisiblement. J’ai envie de croire que cette fin puisse être heureuse.

Jérôme est un père de famille, un père à la dérive probablement mais un père sincère et imparfait. Un enfant ne saurait pas comprendre mais un adulte peut-être, un parent le peut assurément. Et dans cette société où tout est décortiqué pour passer chacun de nous sur l’échafaud, où la mère semble avoir tous les droits, il n’y a peut-être pas de meilleure solution que celle-ci : ce n’est pas une fuite, c’est un nouveau départ. Le reste appartient à votre imagination et à la confiance que vous placez en l’avenir.

Un texte à l’apparence loufoque grâce à cette fuite rocambolesque mais qui cache d’excellentes réflexions sur la vie et quelques émotions fortes. À découvrir absolument.

Merci Benoit Toccacieli pour ce moment de lecture divertissant. Ce troisième roman est une réussite.

Pour découvrir des extraits de ce roman ou même vous le procurer, rendez-vous sur le site de l’auteur ici.

Ma note : 20/20. Coup de cœur pour ce livre. Rire est assez rare pour que ce roman figure en bonne place dans mon top.

6 commentaires sur “On n’abandonne pas un chien sur l’autoroute de Benoit Toccacieli

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s